Livre du mois : Homeland, la traque d'Andrew Kaplan

Un captivant roman inspiré de la populaire télésérie américaine Homeland.

 

Homeland 114097-crg.indd

L’auteur de thrillers Andrew Kaplan signe un roman palpitant inspiré de la série-culte américaine (elle-même inspirée d’une série israélienne) mettant en vedette Claire Danes dans le rôle de Carrie Mathison, la blonde agente de la CIA souffrant de dépression et de trouble bipolaire, rôle qui a valu à l’actrice une avalanche de prix.

Lisez un extrait de notre livre du mois : Homeland, la traque

L’amorce

Quand on a proposé à Kaplan d’écrire une histoire qui se déroulerait antérieurement à la première saison de Homeland, il a dû avouer son ignorance, il ne connaissait pas… Puis il a regardé, a été conquis. Fasciné par Carrie, mi-femme bionique mi-James Bond, il a eu envie de développer ce personnage en reliant les cailloux blancs semés au cours de la série télévisée. Ainsi, des flash-backs ramènent la jeune femme à son enfance, entre un père bipolaire et une mère qui choisira de quitter le foyer. À ses études à Princeton, où les premiers symptômes de la maladie apparaîtront. Puis à un séjour d’études à l’Université américaine de Beyrouth, où elle découvrira le Proche-Orient, ce qui décidera de son avenir. Dans La traque, on retrouve Carrie en 2006, au Liban. Victime d’un traquenard, elle s’en sortira (on s’en doute, mais on tremble pour elle), puis sera envoyée en mission en Irak, où elle pourchassera implacablement Abou Nazir, le diabolique terroriste qui menace la sécurité des États-Unis et son propre équilibre.

Les thèmes

L’univers dur et macho des services secrets, où une jeune femme blonde, belle, fragile et indestructible doit encore et toujours faire ses preuves. Sa force et son incroyable flair. Ses dérives qu’elle noie dans l’alcool, le jazz et de torrides rencontres d’un soir. La beauté meurtrie de ces pays – le Liban, l’Irak – où des forces occultes s’affrontent dans un ballet extrême de contre-espionnage.

Points forts

Pour les accros, c’est du bonbon ! Pour les autres, une porte d’entrée dans cette brillante série télévisée.

Éditions du Seuil, 416 pages.

 CHF01_AD011

L’auteur

Andrew Kaplan, né aux États-Unis, a été journaliste et correspondant de guerre au Herald Tribune de Paris. Il a servi dans l’armée américaine et dans l’armée israélienne (pendant la guerre des Six Jours), a vécu au Moyen-Orient, parle l’hébreu et l’arabe et connaît bien les villes qu’il dépeint dans ce livre. Depuis 1980, il a publié plusieurs romans d’espionnage (la série Scorpion), a signé le scénario du film GoldenEye, 17e James Bond, réalisé en 1995 par Martin Campbell. Il prépare une suite à Homeland, la traque, dont une douzaine de pays ont acheté les droits de traduction. La rumeur veut que la CIA ait tenté à plusieurs reprises de le recruter.

Lisez un extrait de notre livre du mois : Homeland, la traque

Impossible d'ajouter des commentaires.