Livre du mois

Rosy & John, de Pierre Lemaitre

Le lauréat du prix Goncourt 2013 signe un roman court mais haletant, publié directement en livre de poche.

Getty Images

Getty Images

L’intrigue

Paris, un 20 mai chaud qui annonce l’été, 17 h pile. Une bombe explose au cœur d’un quartier tranquille. Résultat : une trentaine de blessés, mais pas de mort, un miracle. Qui est l’auteur de cet attentat? Al-Qaïda? Un groupuscule extrémiste inconnu? Non : un homme seul, Français pure souche, comme des millions d’autres. Mais déterminé. Il se livre de lui-même aux autorités, affirme avoir caché six autres engins dans la ville, ajoute qu’ils sauteront l’un après l’autre dans les six prochains jours. À moins que le gouvernement libère sa mère (en prison) et qu’il leur accorde à tous les deux une nouvelle identité, quelques millions d’euros et deux allers simples pour l’Australie.

Venez lire un extrait de notre livre du mois.


rosy-et-johnLes personnages

Jean Garnier, 27 ans mais paraissant plus âgé, « physique de paysan, assez lourd ». C’est lui qui pose des bombes. Il n’a rien à perdre et tout à gagner en menaçant de faire sauter Paris. Camille Verhoeven, « c’est un mètre quarante-cinq de colère ». Ce flic parisien, petit, veuf et bougon, vit avec Doudouche, une chatte tigrée au « sale caractère, comme son maître ». Garnier a exigé de s’adresser à Verhoeven parce qu’il l’a vu à la télé. Ce qui n’impressionne absolument pas cet inspecteur, que certains lecteurs connaissent déjà. (Il est le héros d’une trilogie signée Lemaitre, dont le deuxième tome, Alex, fait présentement l’objet d’une adaptation au cinéma.)

 

Pourquoi on aime

Parce que c’est bien écrit, sans fioritures ni excès de style. Une plume intelligente, un brin pince-sans-rire. Par exemple, la description de l’arrivée des secours dans les minutes suivant la tragédie alors que « la poussière de l’explosion n’en finit pas de tomber » se termine ainsi : « Sous cet angle, on voit à quoi servent nos impôts. »  Parce que c’est court et qu’on n’a pas toujours le temps – ni l’envie – de s’attaquer à une brique de 700 pages.

Venez lire un extrait de notre livre du mois.
Pierre-LemaitreL’auteur : Pierre Lemaitre

Né le 19 avril 1951 à Paris, il est « venu au monde » une seconde fois le 4 novembre 2013 chez Drouant, restaurant du 2e arrondissement. Ce jour-là, il a reçu le Goncourt pour Au revoir là-haut (Albin Michel), qui se passe à la fin de la Première Guerre mondiale. Lemaitre a commencé sa vie d’auteur de polars sur le tard, à 55 ans, après une carrière dans l’éducation. Il était déjà connu, et apprécié : Robe de marié, Cadres noirs, Alex, avaient été remarqués, en France comme à l’étranger. Séduit, un critique britannique l’avait même baptisé « le nouveau Stieg Larsson », célèbre pour la trilogie Millénium. Mais un Goncourt change tout. D’où l’énorme intérêt pour ce nouvel opus. « L’idée du roman m’est venue une nuit, explique-t-il en préface de Rosy & John, en voyant la chaussée d’un trottoir éventrée. […] Les auteurs de romans policiers ont en permanence l’esprit tourné vers le crime, qui est leur gagne-pain. La vision de cette fosse m’a aussitôt donné le cadre de l’histoire. »