Nos suggestions

L'auteure coup de coeur : Marie Darrieussecq

L'écrivaine française remporte le prix Médicis 2013 avec Il faut beaucoup aimer les hommes.

Ecole Andersen Trouville

Photo: Hélène Bamberger

En 1996, paraît Truismes, roman insolite – l’histoire d’une esthéticienne qui se transforme en truie – écrit par une inconnue. Il sera traduit dans une trentaine de langues.

Les titres suivants (Naissance des fantômes, Le bébé, Tom est mort) portent le sceau singulier de cette écrivaine de 44 ans, dont le récent Il faut beaucoup aimer les hommes a remporté le prix Médicis 2013.

darieussecq-livreCe titre est emprunté à Marguerite Duras, comme l’est le ton employé pour dire la passion exacerbée de Solange, une actrice française abonnée aux seconds rôles. C’est à Hollywood, où elle tourne un film avec Matt (Damon), à une réception chez George (Clooney), qu’elle voit Kouhouesso Nwokam. Né au Cameroun, d’une beauté souveraine, il vivote en attendant de tourner son grand film. Ils vont s’aimer, lui, selon son bon vouloir, et elle, qui va l’attendre, comme on entre en religion ou tombe malade.

P.O.L, 320 pages