Club de lecture

Septembre : nouveautés lecture

3 livres à dévorer avec l'arrivée de l'automne.


 

Royal Romance
«À quoi riment nos vies?» C’est la question que ne cesse de creuser, avec un humour désespéré, François Weyergans (Trois jours chez ma mère, Prix Goncourt 2005). Dans son nouveau roman, il met en scène un écrivain dépressif qui se décide enfin à raconter «une histoire ancienne dont il faut que (je) me délivre», celle d’un coup de foudre entre Justine, jeune comédienne québécoise, et le narrateur. Une passion transatlantique qui débute à Montréal, se nourrira de SMS enflammés et de rencontres furtives pour se terminer à Paris dans un fracas
assourdissant.

Julliard, 216 pages


 

Le Palais de verre
L’écrivain britannique Simon Mawer signe un roman magistral inspiré par l’histoire d’une maison classée au patrimoine de l’humanité. Un jeune couple – lui est juif – rêve «d’une maison moderne adaptée à l’avenir plutôt qu’au passé», où grandiront leurs enfants dans un univers de beauté et de liberté. Cette fresque dépeignant le destin tragique de l’Europe du 20e siècle raconte en parallèle les rêves brisés, les amours folles, les trahisons et secrets des habitants de ce magnifique «espace de verre, d’ébène et d’onyx».

Le cherche midi, 592 pages


 

La liste de mes envies
Après un premier roman remarqué, L’écrivain de la famille, le publicitaire Grégoire Delacourt se glisse avec finesse dans la peau d’une femme, Jocelyne, 47 ans, mariée, deux enfants adultes. Mercière dans une petite ville, elle a renoncé sans amertume aux rêves impossibles et appris à aimer sa vie. Aussi, le jour où elle gagne à la loto – 24 millions de dollars – elle dissimule le chèque et n’en parle à personne. La vie va se charger de bousculer la liste de ses besoins, de ses envies, de ses folies. Loin des clichés, cette fable délicieuse se traverse le sourire au cœur et l’oeil humide…

JC Lattès, 188 pages

DÉPOSÉ SOUS: