Commandité

Le mouvement pour le développement durable qui se cache derrière vos produits préférés à base de lait et de plantes.

Il y a 50 ans, le fondateur de Danone créait un véritable précédent en matière de responsabilité d'entreprise.

Créé pour Danone LOGO

En 1972, le fondateur et ancien PDG de Danone a prononcé un discours qui allait façonner l’avenir de la compagnie agroalimentaire française et de bien d’autres entreprises désireuses d’être guidées par les mêmes valeurs. 

« Conduisons nos entreprises autant avec le cœur qu’avec la tête, et n’oublions pas que si les ressources d’énergie de la terre ont des limites, celles de l’Homme sont infinies s’il se sent motivé », déclare Antoine Riboud. « La responsabilité de l’entreprise ne s’arrête pas au seuil des usines ou des bureaux », ajoute-t-il. 

Même en 2022, alors que le développement durable est au cœur de nos préoccupations et que les consommateurs cherchent sans cesse à investir leur argent au même endroit que leurs valeurs, les paroles d’Antoine Riboud expriment une vision ambitieuse d’un futur durable. Ceci est particulièrement important pour une multinationale comme Danone, dont les marques comprennent des aliments et des boissons à base de plantes comme Silk et des produits laitiers incontournables comme Activia et Oikos. Mais dans les années 1970, alors que « prendre soin de notre planète » était loin d’être un sujet d’actualité comme c’est le cas aujourd’hui, parler de l’impact social et environnemental de son entreprise était tout bonnement avant-gardiste. 

« Antoine dirigeait avec son cœur autant qu’avec sa tête », raconte Pascal Lachance, chef du développement durable chez Danone Canada. « Visionnaire, il était passionné par le défi de faire progresser les activités des entreprises en adoptant des pratiques durables. »

Cinquante ans plus tard, sa vision d’une entreprise durable reste un fil conducteur pour Danone, dont la devise « One Planet. One Health. » constitue à la fois un message de ralliement et une invitation à participer à l’amélioration de la santé à travers l’alimentation. 

Lors d’un discours historique prononcé en 1972, Antoine Riboud, le fondateur de Danone, a créé un véritable précédent en matière de responsabilité des entreprises.

« Aujourd’hui, nous nous voyons comme une entreprise qui repousse les limites et qui fait bouger les choses parce que nous nous soucions de nos employés, des communautés dans lesquelles nous vivons et de l’impact positif que nous avons sur les domaines dans lesquels nous opérons. Et tout cela a commencé lorsque nous avons été parmi les premiers à parler de développement durable dans les années 70. » 

Chez Danone, cette démarche fait partie d’une réflexion importante sur la refonte de nos systèmes alimentaires qui, comme le souligne M. Lachance, « est inspirée par ceux et celles qui se soucient de la provenance de leurs aliments, de la façon dont ils ont été cultivés, de la façon dont ils sont arrivés dans leur assiette et de leur impact sur leur santé et celle de la planète ». Et nous sommes de plus en plus nombreux : selon un sondage Ernst & Young en 2021 sur l’évolution des habitudes des consommateurs, 61 % d’entre eux prévoient accorder davantage d’attention aux incidences de ce qu’ils consomment sur l’environnement.

« Nous sommes convaincus qu’à chaque fois que nous mangeons et que nous buvons, nous votons pour le monde dans lequel nous voulons vivre », explique M. Lachance. « Chez Danone, nous sommes heureux de voir que les consommateurs choisissent leurs aliments avec soin, en veillant à ce que les entreprises établissent des normes élevées pour la façon dont elles fonctionnent et contribuent aux initiatives durables. »

Vous trouverez ci-dessous certains des plus grands engagements pris par l’entreprise pour avoir un impact positif sur ses consommateurs et ses communautés dans sa démarche de développement durable, y compris ici au Canada.

1972 : Le « double projet » est inauguré 

Inspirée par le discours révolutionnaire d’Antoine Riboud, Danone lance le « double projet ». « Ce discours a vraiment façonné le rôle des entreprises dans notre société et a marqué la naissance du double engagement de Danone : un succès commercial qui doit toujours aller de pair avec des avancées sociales », explique M. Lachance. « Cet héritage définit ce que nous sommes aujourd’hui : une entreprise profondément engagée qui a la ferme conviction que la santé des individus et celle de la planète sont interdépendantes. » 

1996 : Danone Canada devient un partenaire fondateur du Club des petits déjeuners.

Toujours en vigueur 26 ans plus tard, ce partenariat est un pilier central de l’engagement de Danone Canada à « apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre», selon M. Lachance. Depuis ses débuts, Danone Canada a fait don de plus de 25 millions de produits à l’organisme pour permettre aux enfants d’atteindre leur plein potentiel. Et ce n’est qu’un début : au cours des cinq prochaines années, Danone s’est engagée à verser 1,2 million de dollars, qui permettront d’ouvrir de nouveaux programmes de petits déjeuners dans les écoles des communautés où le besoin est le plus grand. 

2018 : Danone Canada obtient la certification B Corp 

« Pour simplifier, on peut dire que la certification B Corp représente pour les entreprises ce que l’appellation Commerce équitable ou Biologique signifie pour les produits alimentaires », confie M. Lachance. Danone Canada est maintenant la plus grande entreprise orientée vers le consommateur certifiée B Corp du Canada. « Ce que les gens ne savent peut-être pas au sujet de la certification B Corp, c’est qu’elle incite les entreprises à s’engager dans un processus de transformation qui les oblige à respecter des standards élevés en développement durable, en plus de devoir apporter des changements structurels », ajoute M. Lachance. Cela signifie également que les clients sont assurés que Danone Canada respecte les normes les plus exigeantes en matière de performance sociale et environnementale, de transparence et de responsabilité. « Nous sommes une entreprise unique en son genre », dit M. Lachance, avant d’ajouter : « Nous bénéficions depuis longtemps d’une culture ancrée à la fois dans la responsabilisation et l’entrepreneuriat. » 

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !
DÉPOSÉ SOUS: