Commandité

Sa mission : faire battre les cœurs

La cardiologue Jacqueline Joza a mis au point une technique innovante pour prévenir l’insuffisance cardiaque.

La Dre Jacqueline Joza aime trouver des solutions, surtout quand les choses semblent sans espoir. Quand elle parle de ses patients, sa passion est palpable.

« Les patients qui souffrent d’insuffisance cardiaque ont le souffle court, ils se sentent faibles et sont fatigués », décrit la Dre Joza, cardiologue et chercheuse à l’Université McGill. Résultat : nombre d’entre eux souffrent aussi de dépression et d’épuisement, ce qui les empêche souvent d’apprécier les petits bonheurs de la vie, de partager de beaux moments avec leurs proches.

« L’insuffisance cardiaque est une maladie difficile à contrôler, même si les traitements se sont améliorés », affirme la Dre Joza. Les patients requièrent un suivi médical constant et doivent parfois être hospitalisés. Inspirée par la résilience des 750 000 personnes atteintes de cette maladie au Canada, elle s’est donné pour mission d’améliorer leur qualité de vie.

Dont celle de Kevin Lobo.

Photo: Jorge Camarotti

Un diagnostic inattendu

Directeur des ventes pour un fabricant de logiciels, Kevin s’était toujours senti invincible. Cycliste aguerri, il s’entraînait au gym quotidiennement et jouait souvent au golf. Un matin, en promenant son chien, il a ressenti une douleur dans la poitrine et s’est mis à transpirer abondamment. Il a aussi remarqué qu’il avait un pied très enflé. À l’hôpital, les médecins lui ont implanté un extenseur vasculaire pour dégager une artère coronaire bloquée. Il venait de faire une crise cardiaque.

« J’étais terrifié », confie-t-il.

Pendant les années qui ont suivi, Kevin a réussi à contrôler son état en prenant des médicaments. Il a poursuivi ses activités : travail, gym, golf, vélo et voyages. Mais au début de 2020, sa santé cardiaque a décliné. À 54 ans, il a subi une opération à cœur ouvert.

Aujourd’hui, il se sent mieux que jamais, mais il sait qu’il devra vivre avec une insuffisance cardiaque pour le reste de ses jours.

Des recherches prometteuses

Les avancées dans le domaine ont permis à Kevin de maintenir une qualité de vie acceptable malgré la maladie. Les traitements contre l’insuffisance cardiaque s’améliorent sans cesse, grâce à des recherches comme celle de la Dre Joza.

Sachant que, contrairement à Kevin, la plupart des personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ne profitent pas vraiment de la vie, la cardiologue fonde beaucoup d’espoir dans sa nouvelle technique d’implantation, qui pourrait prévenir l’insuffisance cardiaque chez certains patients.

Aussi électrophysiologiste cardiaque, la Dre Joza s’intéresse aux troubles qui affectent l’activité électrique du cœur. Chaque année, des centaines de patients la consultent pour se faire implanter un stimulateur cardiaque. Leur cœur, autrement, battrait trop lentement. Au Canada, environ 25 000 chirurgies du genre ont lieu chaque année.

Les stimulateurs cardiaques ont toutefois un inconvénient majeur : ils peuvent affaiblir le cœur à force de faire fonctionner son système électrique à sa place. C’est ce qui se produit chez près du quart des patients ayant un stimulateur implanté dans la partie inférieure du cœur.

Avec le soutien de Cœur + AVC, la Dre Joza a mis au point une nouvelle technique d’implantation qui permet au stimulateur cardiaque de travailler de concert avec le système électrique du cœur. L’objectif est de stimuler le cœur tout en réduisant les risques de l’affaiblir.

En ce moment, elle enseigne cette nouvelle technique à ses collègues de partout au pays en vue d’une vaste étude clinique qui débutera cette année. L’étude permettra de recueillir des données sur la santé des patients et sur le nombre d’hospitalisations. Et le plus important aux yeux de la Dre Joza, c’est qu’elle permettra de faire le suivi des patients; comment ils se sentent et quelle est leur qualité de vie.

« L’une des choses qui me stimulent le plus, c’est de constater à quel point mes patients sont épanouis lors des suivis », dit-elle. Si l’étude clinique s’avère aussi concluante que prévu, les cardiologues auront de plus en plus recours à cette nouvelle technique d’implantation de stimulateur cardiaque.

« On espère ainsi pouvoir intervenir avant que le cœur ne s’affaiblisse », dit-elle.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque?

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique causée par un dysfonctionnement du cœur ou un problème dans sa structure même. Elle peut survenir lorsque le cœur est trop faible ou que les artères coronaires ont perdu leur élasticité. Les principales causes sont la crise cardiaque et l’hypertension artérielle. La plupart des personnes souffrant d’insuffisance cardiaque sont aux prises avec une autre maladie cardiovasculaire, comme le diabète, l’hypertension artérielle ou la fibrillation auriculaire.

Chaque année, au Canada, plus de 100 000 personnes reçoivent un diagnostic d’insuffisance cardiaque. La plupart mourront dans les cinq années suivant le diagnostic. Les symptômes fréquents sont la fatigue, le souffle court, la dépression et l’anxiété.

Grâce aux recherches et à l’innovation, l’espérance de vie des personnes atteintes est meilleure que jamais. On peut contrôler la maladie avec des médicaments, une modification des habitudes de vie, des appareils médicaux et des valves ou des pompes cardiaques implantables.

Les symptômes

  • souffle court, surtout en position couchée
  • gain de poids soudain
  • sensation persistante d’avoir l’estomac plein ou d’être gonflé(e)
  • toux ou symptômes de rhume qui durent plus d’une semaine
  • fatigue, perte d’énergie ou épuisement
  • perte d’appétit ou variation de l’appétit
  • enflure des chevilles, des pieds, des jambes, du bas du dos ou de l’abdomen
  • besoin accru d’uriner la nuit

Pour en savoir davantage sur l’insuffisance cardiaque : coeuretavc.ca

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !