Cuisine

Au resto avec les enfants

Pour une sortie agréable au resto avec les enfants, tout commence à la maison.

Sortie agréable au resto avec les enfants : tout commence à la maison.

« Les enfants qui crient ne seront pas tolérés. » Cette affiche dans la porte d’un restaurant de la Caroline du Nord a suscité un débat passionné, à l’automne 2010 : pour ou contre les enfants au restaurant? « Un faux débat, selon Claire Leduc, travailleuse sociale, thérapeute conjugale et familiale et conceptrice de l’approche Le Parent entraîneur. On ne peut pas être contre les enfants au restaurant… Ce qu’il faut, c’est leur montrer à bien se comporter à table pour que ce soit agréable pour eux et pour les autres. »

Avec bébé
Bien entendu, de 0 à 18 mois, il n’existe pas de trucs infaillibles ou de mode d’emploi spécifique. Il faut penser aux heures de boire, éviter les périodes où les dents percent − souvent préludes à de longues séances de pleurs − et prévoir tout le « matériel » nécessaire. Surtout, il faut éviter les séances prolongées au resto avec les bébés âgés de 12 à 24 mois.

Choisir un resto qui dispose de chaises hautes et prévoir de quoi occuper les mains de l’enfant (hochets, toutous, biscuits à mâchouiller) nous faciliteront aussi grandement la tâche. Mais avant toute chose, il faut parler à notre bébé! Laissé à lui-même, il risque de réclamer l’attention à grands cris. Et pour les crises? Pas grand-chose à faire avec un bébé de huit mois qui pleure à fendre l’âme. Le retrait aux toilettes ou carrément à la maison reste souvent la seule tactique possible.

Avec les enfants
Une fois que l’enfant a franchi le cap des deux ans, la réussite de la sortie au resto est plutôt une question de préparation et d’éducation. Et c’est d’abord autour de la table familiale que tout se joue, selon les spécialistes. « La sortie au restaurant est souvent révélatrice de l’éducation, souligne Claire Leduc. Les enfants sont capables de bien se comporter au restaurant, et c’est d’ailleurs un aspect que nous explorons avec l’approche du Parent entraîneur. »

Une sortie au restaurant est aussi une occasion pour un enfant de mettre en pratique ses habiletés sociales. Être capable de rester assis calmement pendant plus de cinq minutes, savoir tolérer sa frustration à l’attente, être poli, savoir se comporter en public, être capable de s’adapter à un nouvel environnement ou à un contexte différent… Autant d’habiletés dont l’enfant aura besoin à l’école et, plus tard, en société.

Dix règles d’or autour de la table familiale
Quelques règles de base, à appliquer aussi au restaurant.

  1. Demander aux enfants d’aller aux toilettes et de se laver les mains avant le repas.
  2. Exiger qu’ils restent assis calmement, tout au long du repas (mettre en pratique dès la chaise haute). Ne pas abdiquer sur ce point! Un repas familial dure en moyenne 20 minutes, les enfants doivent apprendre à rester en place pendant cette période.
  3. Mettre la table complètement, avec tous les condiments et ustensiles nécessaires, pour éviter d’avoir à se relever. Cela favorisera une atmosphère plus détendue.
  4. Le repas familial devrait être l’occasion de se parler. Les enfants qui racontent leur journée ou qui écoutent le récit de celle de leurs frères ou de leurs parents ne cherchent pas à chahuter ou à se lever. De plus, c’est un temps de qualité à savourer en famille.
  5. Exiger qu’ils disent « s’il vous plaît » et « merci » quand on leur tend un plat ou s’ils demandent quelque chose. Leur apprendre à apprécier le repas et à exprimer leur gratitude.
  6. Ne pas tolérer qu’ils se mettent debout sur les chaises.
  7. Lorsqu’ils ont l’âge d’utiliser leurs ustensiles, exiger qu’ils le fassent.
  8. S’ils ont tendance à se chamailler entre eux, changer les places à la table.
  9. Leur enseigner à ne pas jouer avec la nourriture.
  10. Dès l’âge de six ou sept ans, les enfants devraient ranger leur assiette et leurs ustensiles au lave-vaisselle.

Dix astuces gagnantes au resto
Même pour les enfants qui ont acquis de bonnes manières à la table familiale, le resto représente un défi de patience. Mieux vaut donc les y préparer un peu. Voici quelques astuces gagnantes.

  1. Le mot clé pour réussir une sortie au resto avec les enfants : « avec ». Il faut vraiment être « avec » eux. Leur parler, leur raconter des anecdotes de notre enfance, de notre journée, des blagues. Leur demander de raconter leur journée. Il faut les écouter! Et si on est en groupe, on les inclut dans la conversation. Le temps d’attente est trop long? On joue aux devinettes, à des jeux de mots, de mémoire… Bref, on va au resto « avec » eux.
  2. Pour les enfants de moins de huit ans, on évite les endroits trop feutrés et trop « chics », où le moindre éclat de voix ou dégât causera un malaise. Si on est tendue, les enfants le seront aussi. Idéalement, on opte pour un restaurant que l’on connaît déjà ou on en essaie un de type familial.
  3. Préparer les enfants en leur parlant du restaurant, en leur demandant ce qu’ils ont envie de manger et en leur rappelant qu’ils devront être patients.
  4. Dès leur première sortie au resto, leur montrer à y entrer et à y circuler calmement sans courir. En bas de six ou sept ans, on devrait les accompagner aux toilettes et leur tenir la main.
  5. Leur rappeler les règles qu’ils suivent à la maison et qu’ils devront suivre au resto (on reste assis, on est poli avec le personnel, on ne joue pas avec la nourriture, on ne chahute pas…).
  6. Ne pas mettre trop de temps à choisir ce qu’on va manger pour éviter d’étirer les temps morts. Demander l’addition dès que les desserts et cafés sont servis. On sera ainsi prête à partir, si jamais cela s’imposait.
  7. Prévoir de quoi faire patienter les enfants (voir l’encadré Les essentiels pour le resto).
  8. Dans un plus grand groupe, placer chaque enfant entre des adultes. Cela permet de mieux les intégrer à la conversation et d’éviter les chamailleries.
  9. Entre le repas principal et le dessert, les emmener dehors prendre l’air, si le temps et la saison le permettent, ou encore les laisser aller aux aires de jeu, le cas échéant. On peut aussi les emmener aux toilettes ou voir une attraction du restaurant. Bref, on leur permet de se lever (avec un adulte et sans courir) quelques minutes, histoire de les faire mieux patienter.
  10. Un tout-petit fait une crise? On s’isole avec lui aux toilettes ou dehors. On le prend doucement, mais fermement, contre soi ou sur nos genoux. On le garde ainsi jusqu’à ce qu’il se calme, puis on retourne à la table. Il suffit d’appliquer cette méthode quatre ou cinq fois de suite pour qu’un petit « habitué » des crises y renonce.

Les essentiels pour le resto

  1. Quelques crayons de cire et des feuilles de papier ou même un petit casse-tête (les mains occupées, on est plus patient). Pourquoi pas des dés ou un jeu de cartes?
  2. Des bâtonnets de pain, de carotte ou de céleri dans un Ziploc… Un atout gagnant pour les petits ventres, qui risquent de crier famine en attendant les plats.
  3. Pour les moins de quatre ans, prévoir une débarbouillette humide et une bavette.
  4. Et les jeux électroniques? Oui, à condition qu’ils n’isolent pas l’enfant, tout au long du repas… À table, on devrait se parler ou jouer ensemble.