Cuisine

Des fleurs au menu : comment les apprêter

Pensées, capucines, monardes, hémérocalles… Des dizaines de variétés de fleurs qui enjolivent nos platebandes sont tout simplement délicieuses ! Et si on s’en servait pour décorer nos desserts ?

Envie de marquer un grand coup pour conclure un souper entre amis d’une façon hors du commun ? Ces fleurs givrées, déposées sur un gâteau blanc, ne manqueront pas de susciter l’admiration de toute la tablée.

Et les confectionner est un jeu d’enfant. Du blanc d’œuf, du sucre fin, pas plus compliqué que ça. En prime, ces beautés à pétales se savourent sans problème. Et où se procure-t-on des fleurs comestibles ? Dans les épiceries fines, bien sûr. Mais on peut aussi les cueillir dans ses platebandes, carrément, dans la mesure où l’on n’aura utilisé ni engrais ni insecticides.

Fleurs givrées

  • 1 paquet de fleurs comestibles
  • Quelques tiges de menthe fraîche
  • 1 blanc d’œuf
  • 1 c. à thé d’eau de fleurs d’orangers
  • 60 ml (1/4 tasse) de sucre granulé fin

Préparation

  1. Couvrir une plaque de papier sulfurisé.
  2. Dans un bol, battre légèrement le blanc d’œuf et l’eau de fleurs d’orangers.
  3. Verser le sucre dans une assiette. À l’aide d’un petit pinceau très doux, enduire soigneusement les pétales des fleurs et les tiges de menthe du mélange de blanc d’œuf et d’eau de fleur d’oranger.
  4. Au-dessus de l’assiette, saupoudrer les fleurs de sucre jusqu’à ce qu’elles soient bien couvertes. (Afin qu’elles se conservent bien, les recouvrir complètement.)
  5. Déposer les fleurs sur le papier sulfurisé et les laisser sécher, sans les couvrir, pendant 48 heures. En garnir ensuite un gâteau.

Les fleurs givrées se conservent jusqu’à trois mois dans un contenant hermétique.

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.