Cuisine

Mon menu de Noël

Quinze jours avant Noël et trop occupée pour penser à votre menu? Voici une inspiration pour les hors d'oeuvres et ma recette de jambon braisé à la bière.

iStock_000018405167Small-salmon

Avez-vous fait votre menu de Noël? Moi oui, et je vais même faire les courses aujourd’hui! J’ai l’impression d’être à l’avance… mais non. Les journées qui précèdent le réveillon passent tellement vite, entre les 5@7 festifs, le travail à terminer, les cadeaux à acheter et les journées de congé à organiser. Il reste exactement 15 jours… et je n’ai pas encore fait mon sapin! Quand je reçois, j’aime que l’apéro dure longtemps, avec beaucoup de hors d’oeuvres. À Noël, j’y vais résolument dans les classiques: foie gras torchon sur pain brioché, avec compote d’oignon, saumon fumé avec crème sure et caviar, sur blinis, et beaucoup d’huîtres. L’apéro est au champagne! D’ailleurs, j’aurai pour vous lundi quelques belles sélections de bulles, dans toutes les gammes de prix.

À table, je débute avec un potage, enveloppant, crémeux et réconfortant. Cette année, je le veux vert, alors il sera composé de cresson, poireaux et pommes de terre, et décoré de fines tranches de canneberges fraîches, déposées sur une branche de cresson. Curieusement cette année, j’ai décidé de ne pas faire de dinde mais plutôt un jambon à l’os, bien caramélisé, et qui aura braisé lentement toute la journée. Voici ma recette pour 8 personnes:

Recouvrir votre jambon d’une pâte faite d’un mélange de 2 tasses de sucre brun, ¼ tasse de vinaigre (je prends du vinaigre de cidre de pomme), 2 cuil. à table de moutarde de Dijon, 2 cuil. à table de gingembre frais râpé et de 2 cuil. à thé de clou de girofle moulu. Laisser mariner pendant la nuit ou au moins 12 heures, et le cuire à 325º pendant 3 heures et demi dans 1½ tasse d’eau et 12 once de bière au gingembre   (ou autre bière blonde, si vous ne trouvez pas), en prenant soin de l’arroser régulièrement. Puis, ajoutez assez de miel pour couvrir la surface du jambon et continuez la cuisson à 425º, pendant environ 20 minutes, ou jusqu’à ce qu’il soit bien caramélisé. Laissez reposer et servir avec des pommes de terre aux herbes, une farce de votre choix, de la sauce aux canneberges et un légume vert.  

Pour dessert, au lieu de la bûche traditionnelle, j’ai opté cette année pour des macarons, que je servirai avec beaucoup de fruits frais coupés et de belles verrines festives, personnalisées à chacun.

Je vais les faire en m’inspirant des magnifiques créations du chef pâtissier Roland Del Monte de chez Europea.

Ça vous inspire?

DÉPOSÉ SOUS: