Trucs et conseils

Cet été, j’apprends à cuisiner!

Saliver devant des émissions de cuisine, on connaît (et on adore!). Mais rien de tel qu’un atelier pour apprendre techniques, trucs et astuces, qu’on pourra ensuite reproduire, à la maison. Nos suggestions.

Cours donnés, cet été


 

© La Guilde Culinaire

Des verrines spectaculaires, à La Guilde Culinaire

L’ingrédient
C’est un pâtissier qui, en 1994, a inventé les verrines – ces mets format mini servis dans des contenants en verre. D’abord réservées aux grandes tables, elles sont depuis devenues populaires, à l’apéro. Le sympathique chef et proprio de La Guilde Culinaire, Jonathan Garnier, les décrit comme une façon d’alterner les textures, les couleurs et les saveurs afin de « créer une émotion ».

L’exécution 
Chaque participant réalise trois ou quatre verrines, salées et sucrées. Par exemple : un tartare de saumon, une brochette de thon et sa mousse de betteraves, du canard à la cantonaise avec légumes sautés ou un tiramisu revisité.

Quand 
Le prochain atelier aura lieu le 29 juin. D’autres dates s’ajouteront par la suite.

L’addition 
129 $ l’atelier de 3 heures et demie, comprenant repas et vin.

Le parfait gigot d’agneau, de Chef en Vous

L’ingrédient 
La viande ovine peut en intimider plusieurs. Ici, l’atelier est donné par un boucher, qui s’y connaît donc tant en coupes qu’en cuisson. Il débute par une démonstration technique – comment identifier les coupes, désosser, etc. – et, ensuite, chacun met la main à la pâte.

L’exécution
Les recettes varient, d’un cours à l’autre, mais comprennent généralement trois plats. Par exemple : gigot rôti au jus, côtelettes grillées et mini-burger d’agneau à la menthe et à la coriandre. On déguste, au fur et à mesure, avec des accompagnements.

Quand 
Le prochain atelier se donne le 8 juin, et d’autres ateliers seront organisés, tout au long de l’année.

L’addition 
120 $ pour un cours de 3 heures, comprenant deux verres de vin.


 

© Ateliers et Saveurs

Un cocktail de pro, aux Ateliers & Saveurs

L’ingrédient 
Vous avez toujours rêvé d’imiter Tom Cruise, dans Cocktail? Eh bien, ce n’est pas ici que vous découvrirez les techniques du flair bartending, car elles exigent de nombreuses heures de pratique! Toutefois, vous pourrez apprendre les rudiments de la mixologie, dans le cadre de cours qui font appel à la créativité. De quoi impressionner les copains, au prochain BBQ.

L’exécution 
On peut choisir les cours thématiques (comme le mojito ou la sangria) ou encore la formule « Le rendez-vous des passionnés », où on explore un liquide en particulier (le champagne, entre autres). Chacun a ses instruments (shaker, pilon, etc.) et reproduit les mélanges expliqués. Comme on boit trois cocktails, pendant le cours, des tapas nous sont servis afin d’éponger l’alcool.

Quand
Habituellement, il y a des ateliers « Bar & Coach » tous les jeudis, vendredis et samedis.

L’addition 
De 37 $ à 42 $ le cours de 2 heures, et plus pour « Le rendez-vous des passionnés ».

Des plats à base de lavande, de Bleu Lavande

L’ingrédient
Comme le dit la chef Caroline McCann : « La lavande comestible confère une délicieuse touche surprenante, mais il faut savoir la doser, sinon ça goûte le pot-pourri! » C’est donc cet équilibre délicat qu’elle explore, dans les ateliers donnés sur le site enchanteur de Fitch Bay, en Estrie.

L’exécution 
Ici, on ne participe pas, mais on goûte à tout! Les ateliers se donnent sous un chapiteau, qui peut accueillir une cinquantaine de personnes. Caroline y réalise des recettes à base de lavande fraîche, mais aussi de produits vendus sur place, comme une vinaigrette qui peut servir à mariner du poulet, une gelée qui se marie à merveille à un vieux cheddar, une tisane qu’on peut employer pour fumer des pétoncles… « Les gens restent surpris quand ils constatent que la lavande peut se combiner à beaucoup d’aliments », explique-t-elle.

Quand 
Du 29 juin au 24 août.

L’addition 
Les ateliers de 30 minutes sont donnés tous les mercredis, beau temps, mauvais temps, à 13 h, 14 h et 15 h, sans frais supplémentaires autres que le prix d’entrée du site.

Un repas de chef, à La Tablée des Chefs

L’ingrédient 
Des chefs de tables réputées viennent préparer devant nous un repas, tel qu’ils le feraient dans leur établissement, en prodiguant conseils et trucs. Un volet participatif complète le tout. La particularité : 100 % des recettes (dans l’autre sens du mot!) va au financement des Ateliers du frère Toc, des cours de cuisine donnés par l’organisme à de jeunes défavorisés.

L’exécution 
Comme c’est le chef qui décide du menu, selon son inspiration, chaque atelier est différent. Cet été, Yan Garzon, du restaurant Sens de l’Hôtel Mortagne, Alexandre Gosselin, de Chez Victoire, et Alexandre Loiseau, du Bistro Cocagne, viendront entre autres épater leurs convives.

Quand 
Les 11 et 18 juin, les 9 et 16 juillet, les 13 et 20 août.

L’addition 
71 $ pour les ateliers « Comme au resto », qui durent 3 heures (aucun vin servi).

Cours donnés, cet automne


 

© Jean Longpré (les Touilleurs)

Un repas de Noël, chez Les Touilleurs

L’ingrédient 
Oui, on sait, on est un peu à l’avance. C’est que Les Touilleurs prennent congé de cours, l’été. Toutefois, comme leurs ateliers « Carte blanche » risquent d’être fort populaires, on vous donne une longueur d’avance! « Les meilleurs chefs en ville viennent y élaborer un repas de Noël et partager leurs connaissances, dans une ambiance ludique », explique François Longpré, coproprio et animateur.

L’exécution 
Rassemblés autour d’une table, les participants observent, posent des questions, dégustent les créations, boivent un verre (on apporte son vin!), prennent des notes, s’ils le désirent, sur le fascicule de recettes remis à l’arrivée.

Quand 
Dès le 2 septembre. Le calendrier de l’automne sera publié à la mi-juillet.

L’addition 
Les ateliers se donnent en groupe de 12 personnes, maximum, et la plupart de ceux-ci coûtent 110 $.

De la pâtisserie moléculaire, au Laurie Raphaël de Québec

L’ingrédient 
Sous la houlette du chef pâtissier Maxime Lebrun, on s’initie à la pâtisserie moléculaire, mais aussi aux techniques classiques. On se servira d’agents texturants, d’additifs naturels (comme l’agar-agar), de siphons et d’autres instruments inédits pour (dé)composer deux petites douceurs.

L’exécution 
Bien entendu, on vient ici plus pour être épaté que pour se mettre à cuisiner moléculaire, à la maison (quoiqu’on puisse y acheter les coffrets Molécul-R, à cet effet). Beurre d’arachides transformé en poudre, gâteau aux carottes comme on ne l’a jamais vu (ni goûté) et perles de jus de pommes sont quelques-unes des créations du chef, jusqu’ici.

Quand 
À la mi-septembre… mais si on veut s’assurer d’avoir une place, on s’inscrit dès le 15 août.

L’addition  
125 $ pour un cours de 3 heures, incluant desserts et verre de vin liquoreux.