Temps des fêtes

Les fêtes, ça se planifie !

Parce que planifier ses dépenses, c'est moins de stress pour soi... et pour le portefeuille.

payer-en-ligne

Shutterstock

1. Agir rapidement
Pas encore commencé le magasinage des fêtes ? Il faut se hâter. En étalant les dépenses sur une longue période, on peut plus facilement planifier ses achats et bénéficier des soldes.

2. Faire un budget… et le respecter
La première étape consiste à établir le montant d’argent qu’on veut et surtout qu’on peut accorder aux dépenses des fêtes. Puis, on fait une liste des dépenses : cadeaux (pour ses proches et pour l’échange de cadeaux du bureau, par exemple), vêtements, coiffure, sorties, réceptions, transport, restaurant, location d’un chalet, etc. Le bilan dépasse la somme préétablie ? Il faut faire des choix. Plusieurs perdent le contrôle de leurs dépenses pendant les fêtes. Si vous croyez que cela peut vous arriver, laissez vos cartes de crédit à la maison. Lorsqu’on voit l’argent s’envoler, on a tendance à moins dépenser.

[adspot]

3. Être imaginatif
Plusieurs manières de célébrer sont moins coûteuses que d’autres. En voici quelques-unes.

  • Offrir des cadeaux à petit prix : photos dans de jolis cadres, biscuits et confitures maison, blocs de temps – pour garder les enfants d’une amie, par exemple.
  • Faire en sorte que chaque personne n’ait qu’un cadeau à offrir  – en proposant un tirage au sort pour l’échange de cadeaux ou une chasse au trésor.
  • Demander la contribution des invités – ils peuvent apporter un plat ou acheter des boissons alcoolisées, par exemple.
  • Acheter l’arbre de Noël à la dernière minute – le vendeur sera peut-être plus enclin à négocier – ou le remplacer par des branches de sapin.
  • Emballer les cadeaux avec le papier de l’an dernier, des pages de magazines ou un joli tissu réutilisable.
  • Utiliser le covoiturage pour ses déplacements, notamment par le biais d’organismes comme Allo Stop ou Amigo Express.
  • Se procurer un accessoire qui donnera un air de fête à une tenue passe-partout qu’on possède déjà ou magasiner dans les friperies et les magasins entrepôts.

4. Planifier ses achats en utilisant Internet
Avant de se rendre au magasin, il vaut mieux faire une liste précise des articles à acheter. Pour savoir où dénicher les meilleures aubaines, on utilise Internet. S’il est assez tôt, on peut même profiter de la Toile pour commander les articles choisis. Toutefois, pour éviter les mauvaises surprises, on consulte le site du Cyberconsommateur averti ainsi que le site Internet du Bureau de la consommation du Canada.

5. Mettre toute la famille à contribution
Beaucoup de courses à faire ? On partage les tâches avec son conjoint et ses enfants. En leur remettant une liste détaillée et une somme d’argent à peine plus élevée que nécessaire, vous éviterez les mauvaises surprises.

6. Éviter les périodes de pointe
Il vaut mieux aller dans les magasins tôt le matin, ou le soir, en début de semaine. Comme il y a moins d’achalandage, il vous sera plus facile de tenir vos résolutions.

7. Surveiller les rabais
Même à la dernière minute, ils sont nombreux. Profitez-en. Par mesure de précaution, on s’assure que ce qu’on achète est échangeable ou remboursable jusqu’à une date donnée – à la fin janvier, par exemple. Cela pourrait vous être utile, car les commerçants n’ont pas l’obligation légale de rembourser ou d’échanger les articles vendus.

8. Donner des billets pour un spectacle
Ce cadeau est facile à acheter. S’il est destiné à une amie proche ou à votre conjoint, on en profite pour se faire plaisir en l’accompagnant. Cela aura pour effet de prolonger les fêtes…

9. Se méfier des cartes-cadeaux
Elles facilitent la vie, mais il faut réfléchir avant de se les procurer. On porte attention aux petits caractères, car certaines cartes-cadeaux comportent des restrictions et une date d’expiration.

10. Prévoir pour l’an prochain
On s’y prend à l’avance pour que, l’an prochain, le magasinage des fêtes soit moins stressant. Sitôt les fêtes terminées, voire le 24 décembre (ce jour-là, plusieurs articles sont déjà en solde), on achète cartes et décorations de Noël. Ensuite, on réserve à son budget mensuel un montant pour les achats des fêtes. De cette manière, on amasse un peu d’argent chaque mois. Il y a énormément de gens qui passent Noël à crédit. Pourtant, il n’y a pas de raison d’être pris au dépourvu. Noël arrive tous les ans à la même date…