Mode

Comment faire le grand ménage de sa garde-robe

Quoi garder, quoi jeter : vite fait, bien fait.

La penderie déborde, mais, malgré tout, vous n’avez rien à vous mettre ? C’est peut-être qu’il est temps, avant que ça déboule, de trier tout ça, histoire d’y voir un peu plus clair !

On trie
Videz placards, commodes et tablettes, puis classez les vêtements par catégories : vestes, chemisiers, pantalons, ceintures, chaussures. Videz les contenants et étalez tout devant vous. Passez l’aspirateur et le torchon pour bien nettoyer les lieux avant d’y remettre vos affaires.

On jette
Soyez sans pitié. Éliminez :
• Tout ce que vous n’avez pas porté depuis plus de deux ans.
• Les vêtements trop petits : on croit toujours qu’on va maigrir, mais ça n’arrive jamais.
• Tout ce qui est jauni ou taché et que le nettoyeur n’a pas pu remettre en état.
• Les chaussures trop usées pour être réparées, les bijoux et les accessoires brisés ou ternis.
• Tout ce que vous gardez mais ne portez jamais (mauvais achat, chaussettes orphelines, vêtements souvenirs…).

Ça ne reviendra pas
Il y a les classiques… et les autres. Même si la mode emprunte au passé, on ne portera plus jamais ce qui l’a inspirée. On jette sans merci :
• Les vêtements à épaulettes
• Le fluo
• Les leggings
• Les pantalons à pinces
• Les chaussures à grosse semelle
• Les pulls ultralongs ou très amples

On garde
• Les classiques modifiables : blazer marine dont on peut changer les boutons, petite jupe noire droite qu’on peut raccourcir ou allonger…
• Les essentiels indémodables : blouson en denim, trench beige, veste en molleton polaire…
• Les doudous confortables : le peignoir qu’on porte quand on est toute seule, un vieux jean ou un survêtement pour flâner à la maison.

Vêtements hors saison
Idéalement, on les place dans une autre penderie (les poches vidées et les glissières fermées), après les avoir boutonnés, nettoyés, lavés, pliés.
• Tailleurs, vestes et manteaux : sur des cintres de bois ou de plastique, et glissés dans des housses de nylon ou de coton.
• Pulls, accessoires, chaussures et bottes bourrés de papier de soie (pour garder leur forme) : dans des bacs de plastique ou des cartons, rangés à l’abri de l’humidité.
• Une bonne idée : vaporiser un peu d’eau de linge dans les housses et sur le papier de soie des cartons. Mettre des billes de cèdre dans les contenants.

Vêtements de tous les jours
• Classez-les par catégories (vestes, pantalons, jupes, chemisiers), ceux que vous portez le plus souvent au milieu, les autres au fond. Faites deux piles de pulls : l’une pour le travail et l’autre pour le week-end.

Chaussures
• Rangez celles que vous portez peu souvent dans des boîtes. Pour vous y retrouver, collez sur chaque boîte un polaroïd des chaussures ou une étiquette explicative. Ne rangez jamais des chaussures sales ou humides.
• Placez les chaussures de tous les jours sur des étagères, un porte-chaussures en métal ou dans un rangement suspendu à la tringle de la penderie.
• Glissez des cartons de chemise pliés en deux dans vos bottes : elles garderont la forme.

Bijoux et accessoires
Rangez vos bijoux précieux dans leur pochette ou leur écrin, vos bijoux de fantaisie dans une boîte à compartiments de menuisier (dans les quincailleries), dans une trousse de toilette ou une mallette à cosmétiques, et vos petites boucles d’oreilles dans un pilulier.
• Carrés de soie, fichus, écharpes : enroulez-les autour de rouleaux de carton que vous mettrez dans un tiroir ; nouez-les lâchement autour d’un cintre de bois ou placez-les côte à côte, pliés délicatement, dans un panier d’osier. Profitez du changement de saison pour les laver.

Ceintures
• Vous pouvez les suspendre à un cintre à ceintures ou à un crochet fixé au mur du placard, les enrouler dans un panier d’osier ou un rangement suspendu. Il est préférable de ne pas les laisser dans les passants des vêtements.

Lingerie, chaussettes et collants
• Pliez vos soutiens-gorge les bonnets l’un dans l’autre, et placez-y les bretelles. Pliez les culottes en carré. Rangez-les en pile. Laissez un flacon de parfum vide, ouvert, dans le tiroir à lingerie, pour le parfumer.
• Pliez vos chaussettes en deux. Les replier en boule casserait les fibres élastiques.
• Classez les collants par couleur, dans des sacs de type Ziploc ou enroulez-les sur eux-mêmes, avant de les ranger dans une boîte à compartiments. Nouez lâchement ensemble les bas (à jarretelles) et placez-les aussi dans des sacs.

Les cas problèmes
• Vêtements en soie ou à bretelles spaghetti : suspendez-les sur des cintres antidérapants ; ou glissez des élastiques larges aux extrémités d’un cintre de bois, à l’endroit où se placeront les bretelles.
• Robe ou haut à paillettes : à l’envers, sur un cintre rembourré.
• Jupes de suède ou de cuir : sur des cintres à pinces caoutchoutées (en métal, elles laisseraient des marques).
• Chapeaux : à l’envers, au centre d’un « nid » de papier de soie, dans des boîtes à chapeau – que vous trouverez dans les chapelleries et les magasins de fourrure ou dans certaines boutiques de papier.
• Vêtements griffés : dans une housse de nylon ou de coton, à l’abri de la poussière et des UV, surtout si vous les portez rarement. Si l’espace vous manque pour les ranger : vendez-les sur Ebay.ca.

On adopte de bonnes habitudes

Une fois le ménage terminé, voici quelques astuces pour tout garder en ordre :
• Offrez un grand ménage à votre garde-robe à chaque changement de saison.
• Pour tout t-shirt neuf qui entre dans la commode, un autre, usé, en sort.
• Achetez les cintres à la douzaine et assurez-vous d’en avoir toujours au moins cinq de libres.
• Jetez sans hésiter chaussettes et collants troués, chaussures trop usées pour être réparées.
• Repliez et rangez, ou suspendez vos vêtements chaque jour.

 

Où donner ?

• Aux organismes de charité qui vous sollicitent par téléphone. Ils viennent même chercher vos vieux vêtements, qui prennent généralement le chemin des magasins de récupération, comme Village des Valeurs ; une petite part du fruit des ventes leur est remise.
• À l’Armée du Salut, à la Société Saint-Vincent-de-Paul, aux ouvroirs paroissiaux, aux refuges pour femmes. Par respect pour les gens que vous voulez aider, assurez-vous que les vêtements sont propres ; ne donnez pas de sous-vêtements usagés ou d’articles sales ou déchirés. Appelez avant.
• Aux boutiques de consignation. Dans les grandes villes, des boutiques peuvent se charger de vendre pour vous, à certaines conditions et moyennant commission, des vêtements signés ou haut de gamme. Vous trouverez leurs adresses dans les pages jaunes, sous « Friperies » et « Magasins d’articles d’occasion ».