Mode

Deux designers québécois à Londres

Sur la scène british, deux Québécois s’illustrent.

Thomas Tait
Malgré sa jeune vingtaine, Thomas Tait crée des remous. Après des études en design de mode au Collège LaSalle de Montréal, il s’envole pour la prestigieuse école Central Saint Martins de Londres (qui a formé notamment Alexander McQueen). Il gagne ensuite un concours où il se fait remarquer par le designer de chaussures Manolo Blahnik, qui le qualifie d’« incroyable esprit couture ». Après seulement quatre collections, la presse mondiale et l’industrie vantent ses designs épurés aux formes architecturales.

 

Erdem Moralioglu
On lui doit la robe de dentelle marine que portait Kate Middleton en voyage au Canada l’été dernier. Né en 1977 à Montréal, ce jeune créateur est diplômé du Royal College of Art de Londres. Dans son CV, des boulots chez Vivienne Westwood et Diane von Furstenberg. Son style féminin et romantique lui aura valu de s’attirer des clientes célèbres comme Keira Knightley, Sienna Miller et  Michelle Obama et de gagner de nombreux prix de design, dont une bourse de 200 000 livres sterling décernée par le British Fashion Council et le magazine Vogue.