Mode

Les musts de l'automne

Au-delà de l’allure militaire, du minimalisme chic et du look des années 1960 qui font fureur à la rentrée, il faut savoir reconnaître les incontournables qui actualiseront notre garde-robe. Zoom sur six pièces clés qui façonnent la nouvelle saison.

La ceinture étroite

La tendance
Cette ceinture est de loin l’accessoire le plus répertorié sur les passerelles cette saison. Ça tombe bien, parce que nous en avons toutes au moins une dans la penderie ! On s’en sert à toutes les sauces, car on peut ainsi actualiser de belle façon un manteau classique ou une veste stricte. Surtout, la ceinture permet d’équilibrer la silhouette en cintrant les fameux pulls épais qui ont la cote ces jours-ci.

Note de style
Pour être vraiment dans le coup, on y fait un nœud. Comment s’y prendre ? On demande au cordonnier de perforer quelques trous supplémentaires dans une ceinture un peu trop longue, de façon que, après l’avoir bouclée, il en reste assez pour la nouer.

Le tricot rustique

La tendance
Du pull de pêcheur, chez Prada et Marc Jacobs, au chandail jacquard (look « après-ski ») chez D&G, on a droit à un automne tout en confort. Pour être au top de la tendance, on mise sur des lainages grossiers qui semblent faits main : gros brins, torsades, effet bouclé ou coloris chinés. On évitera le look « emprunté à mamie » en ceinturant la taille.

Note de style
Pour jouer les contrastes, on associe le pull à une jupe droite ou ligne A et la veste à un chemisier délicat. On se rappelle que les effets de textures 3D comme les torsades ou les tricots aux points cloqués créent du volume. Si on veut faire oublier une poitrine généreuse, c’est à éviter.

Le chemisier souple

La tendance
Hyper féminin, le corsage taillé dans une matière souple comme le crêpe de soie, le voile de coton ou le satin est encore plus joli s’il est orné de détails (pensez lavallière, jeu de plis, effet blousant). Ce vêtement romantique s’associe parfaitement à un pantalon ou à une jupe de cuir (très in, cette saison), à un pantalon large à taille haute (pour une allure 1970 revisitée) et même à un jean copain.

Note de style
Cet article modernise tout à fait facilement nos basiques de l’automne. Pour ce faire, on choisit le chemisier dans un coloris tendance : bordeaux, vert émeraude, chamois ou gris.

Le tailleur masculin

La tendance
L’allure Wall Street des années 1990 reprend du service. Le tailleur-pantalon – qu’on appelait jadis power suit – redevient un incontournable. Si Marc Jacobs est allé jusqu’à présenter un costume trois pièces, on préfère nettement ce que proposent Chloé et Givenchy, c’est-à-dire la veste à simple (ou double) boutonnage associée à un pantalon à plis ou à jambe large.

Note de style
Pour réussir ce look, il faut lui insuffler un brin de sensualité. On porte la veste à même la peau ou sur un chemisier léger. Sinon, on ajoute à l’ensemble un bijou spécial. Pour les chaussures, notre cœur balance entre le flâneur plat et le bottillon. À noter : le pantalon à plis n’a pas la coupe d’il y a 20 ans… Il est ample aux hanches et la jambe est ajustée à partir du genou.

Les bottillons lacés

La tendance
De Balmain à Givenchy en passant par Chanel, la chaussure lacée fait l’unanimité. Que ce soit un richelieu classique, une botte victorienne délicate ou un modèle plus robuste de style utilitaire, on ne retient qu’une chose : les shooties ou bottillons doivent se lacer !

Note de style
Pour les montrer, il faut les porter avec une jupe, un short de ville ou une robe. Quand c’est le cas, on marie ces chaussures avec un collant opaque ou de fantaisie (ajouré, coloré, texturé) pour créer de l’effet. Les plus audacieuses enfileront des chaussettes courtes en tricot qui retombent sur la cheville, comme on l’a vu sur la passerelle de DKNY.

La robe fourreau

La tendance
La télésérie Mad Men semble avoir inspiré plus d’un créateur ! À preuve, la tenue de secrétaire des années 1960 fait bonne figure cette saison. Génial, parce que la robe fourreau au genou n’a pas son pareil pour flatter la silhouette, que l’on ait des rondeurs ou non. Si la petite robe noire est le passe-partout par excellence, les marine, chamois et gris sont aussi à considérer.

Note de style
On l’actualise en ajoutant une ceinture étroite et un collant opaque, de jolis bottillons courts ou des escarpins à talons bobines. Dénuder vos bras au boulot vous met mal à l’aise ? Superposez un long cardigan rustique.

<a href="/modebeaute/shoppingmode/article.jsp&page= » class= »linkregular »>

   <a href="/modebeaute/shoppingmode/article.jsp&page= » class= »linkregular »>

   <a href="/modebeaute/shoppingmode/article.jsp&page= » class= »linkregular »> <a href="/modebeaute/shoppingmode/article.jsp&page= » class= »linkregular »>