Mode

Mode : Bien fringuées pour les Fêtes

Les vraies tenues de party reprennent du service. Enfin ! On mise sur des classiques revisités et on ose de douces folies.

Mode des Fêtes

Photos : gracieuseté de Zimmermann (robe rose) et d’Alice + Olivia by Stacey Bendet (robes maxi). Robe rouge, Wilfred, 128 $.

Invitation chez les Bridgerton

La série à succès La chronique des Bridgerton a fait découvrir les costumes de la haute société britannique du 19e siècle. Avec ses splendides robes à taille Empire, manches bouffantes et décolletés carrés, et ses accessoires de cheveux ostentatoires, le style Régence nous a distraites de nos cotons ouatés.

« Remis au goût du jour par la série Netflix La chronique des Bridgerton, le style Régence fait exploser les recherches en ligne. L’occasion rêvée de s’habiller comme une grande dame du monde… façon 19e siècle. » – Vanity Fair

Mode des Fêtes

Photo : gracieuseté de C-Zann (smoking kimono). Chemisier blanc, Mango, 59,99 $.

Impec en tous genres

Les silhouettes non genrées ont plus que jamais la cote, et le smoking floute à merveille les frontières entre les vestiaires « binaires ». On le détourne de la case protocolaire où il est souvent coincé, en lui choisissant des complices relax ou hors normes : chaussures de sport, hauts pailletés ou chemisiers à col inédit.

« Alessandro Michele a réimaginé le concept d’habillement sexué dans une maison de luxe (Gucci) qui célèbre la liberté d’expression de soi, sans se conformer aux notions oppressantes de féminité ou de masculinité. » – Cr Fashion Book

Mode des Fêtes

Photo : gracieuseté de Martin Grant (robe léopard). Sac à main, Aldo, 50 $.

Lumière dans la nuit

La mode participe aux réjouissances, en se parant de brillances : éclat franc des paillettes et des lamés, reflets plus tamisés des brocarts… Pas besoin de se transformer en papillote de papier d’aluminium. On règle le rhéostat en choisissant une seule pièce miroitante (un sac, par exemple) ou encore un motif traité en filigrane, plus discret.

« Notre meilleur conseil pour cette tendance est la modération. Il vaut mieux éviter d’intégrer trop de couleurs métallisées dans une seule tenue. On choisit une teinte comme base, pour travailler simplement à partir de celle-ci. » – Editorialist

Mode des Fêtes

Photos : gracieuseté de Tony Ward (robe à volants), de Prabal Gurung (robe et gants noirs) et de Tom Ford (pull à volants).

Noël rose

La palette chromatique des Fêtes a ses incontournables (rouge, noir et or), mais accueille de temps à autre un invité spécial. Cette fois, l’honneur revient au rose, couleur ambassadrice du plaisir retrouvé. Les magenta et framboise électrisent l’ambiance, garanti ! Pour celles qui ne sont pas vendues à l’idée, le rose a d’autres cartes dans sa manche : une gamme de pastels tendres, aussi tentants qu’un assortiment de bonbons.

« Plus que jamais, nous avons besoin d’un rose vibrant : le Fuchsia Fedora. » – Leatrice Eiseman, Directrice générale, Pantone

Mode des Fêtes

Photo : gracieuseté d’Eudon Choi (pull ajouré).

Politique d’ouverture

Décrypter les messages envoyés par la mode est toujours fascinant. Par exemple, l’omniprésence des ajours – ces fenêtres rondes, ovales ou de formes aléatoires, découpées sur les vêtements, recto comme verso. Coïncidence ? On peut y voir une jolie métaphore d’une soif de liberté, qui se traduit par une envie de sortir de nos cocons et de révéler des parcelles de peau.

« Les ajours décalés sont une tendance à surveiller. Les designers ont fait preuve d’une grande créativité en les utilisant sur tout – hauts en tricot, pantalons ajustés et tenues de soirée sexy. » – WGSN Insider

Mode des Fêtes

Photos : gracieuseté de Completedworks (mannequin et boucle d’oreille). Chaîne, Elsa Peretti, 490 $. Boucles d’oreilles dorés, Banana Republic, 54,50 $. Boucles d’oreilles à perles, Pandora, 130 $.

Beautés singulières

Du métal froissé, des perles cabossées, des pierres à peine taillées sont de formidables matières premières pour les bijoux. On apprécie la beauté irrégulière de ces sortes d’objets d’art qui illuminent nos tenues nocturnes.

« Les textures sont à l’honneur cette année. À rechercher : le look métal froissé, lorsque vous choisirez votre prochain bijou. » – Cosmopolitan

Mode des Fêtes

Photo : gracieuseté de No 21 (mannequin en robe noire et blanche). Robe, Mango, 149,99 $.

Nostalgie 1960

Inconditionnelle des petites robes noires ? Ce ne seront pas les « sérieuses existentialistes », mais plutôt les modèles optimistes des années 1960 qui vont se pointer à Noël et au jour de l’An. En reprise : la coupe évasée en A, l’ourlet mini et les détails contrastants en blanc ou en ivoire. Tant qu’à vivre dans le rétro, on complète avec des bottes au genou et un collant en lurex argenté.

«Nous continuerons à voir des tendances de mode nostalgique pendant cette période d’incertitude et de changement, car les gens sont rassurés par le côté familier du passé.» – Katie Irving, Fondatrice, Agence d’analyse de tendances Moonsight


Cet article est paru dans notre numéro de novembre/décembre.
Disponible par abonnement et sur Apple News.