Mode

Sacs XXL : la folie des grandeurs

Les formats des sacs jouent souvent au yo-yo. C'est au tour des géants de s'accrocher à nos épaules.

sacs XXL

Photo : gracieuseté de Salvatore Ferragamo

Que serait la mode si elle ne faisait pas constamment table rase des succès du moment pour inventer de nouveaux objets de convoitise ? Au rayon des sacs, on n’en est pas à une volte-face près. Il n’y a pas si longtemps, les nanomodèles format poupée, qui pouvaient à peine contenir un téléphone cellulaire et une carte de crédit, se balançaient encore au bout de leurs longues bandoulières. Mais l’obligation de trimballer le nécessaire de pandémie – masques, lotion désinfectante, tube de crème hydratante – a changé la donne. Les vastes fourre-tout ont repris du service pour transporter l’essentiel… et le superflu ! Les sacs aux dimensions sur stéroïdes ont fait les délices d’Instagram il y a quatre ans, quand Balenciaga a lancé son cabas extrême baptisé Arena (54 cm x 37 cm). Une réinterprétation insolite du sac bleu d’IKEA (55 cm x 35 cm) qui se détaillait 3 000  $, contre 1 $ pour l’iconique Frakta suédois ! En 2019, au tour de la marque japonaise CWF de mettre sur le marché une autre gigacuriosité : un sac à dos urbain mesurant 100 cm de hauteur – assez pour traîner son logis au complet. Mais, entre la démesure des uns et l’humour second degré des autres, il reste heureusement des maisons comme Tod’s, Prada, Jil Sander, Salvatore Ferragamo et des créateurs au sens commun, qui savent bien qu’un sac tout simple, au volume généreux ET raisonnable, tapera toujours dans le mille de nos envies.


Couverture numéro Septembre-octobreCet article est paru dans notre numéro de septembre/octobre.
Disponible par abonnement et sur Apple News.