Tendances

Tendances mode de l'été: vrai ou faux?

La pièce à porter cette saison, l’imprimé à privilégier ou la partie à dénuder : un questionnaire pour nous aider à comprendre les tendances mode de l’heure!

POISIl paraît qu’on peut porter son pyjama en ville, vrai ou faux? Vrai ET Faux. L’inspiration boudoir est partout, et le pyjama de ville est l’une des tendances fortes. Mais on ne parle pas ici de la combinaison une-pièce en polar avec des oursons. On s’inspire plutôt de la tenue de nuit masculine classique. Vestes kimonos en soie (à la Hugh Hefner), pantalons à rayures à taille élastique et chemisettes en coton passepoilées. Une chemise lisérée avec un jean ou un short, c’est joli, surtout avec des sandales à talons pour féminiser le tout !

Quel imprimé va actualiser la garde-robe? Je n’étonnerai personne en nommant les rayures (un thème récurrent depuis toujours l’été), mais, si on veut faire différent, je dirais les pois. Des pois délicats ou des grosses pastilles.

Si je n’ai pas le temps de me faire les cheveux, y a-t-il une solution pour que ma tête ait de l’allure? 2 options pas compliquées s’offrent à nous :

1 – J’ADORE le half bun, un chignon que l’on façonne uniquement avec la partie supérieure de la tignasse. Visualisez une partie attachée, l’autre détachée. Promis-juré, c’est aussi beau sur un bob court, un carré ondulé que sur une longue crinière de sirène.

2 – Sinon, on peut aussi bonifier sa queue de cheval simple avec un beau ruban coloré ou noir en grosgrain que l’on noue en boucle.

La chaussure qu’il nous faut quand le mercure fait des siennes, oscillant partout entre 0 et 20 degrés? La solution pour la demi-saison : les slip-ons, sorte de sneakers sans lacets qu’on enfile comme des pantoufles. Un incontournable parce qu’on peut les porter avec ou sans bas, avec un jean, un pantacourt et, franchement, ils décoincent même un tailleur-pantalon.

À LIRE: 15 bijoux faits au Québec

Si on n’a qu’une pièce à acheter cette saison Une jupe à plis accordéon OU un pantacourt.JEAN_6

La manucure dans le ton? La manucure seconde peau, c’est-à-dire des ongles vernis d’une couleur opaque qui calque avec précision celle de la carnation. C’est chic et, en plus, ça allonge et affine les doigts.

On se découvre cet été? Oui, on montre ses épaules. On peut les mettre en valeur avec des encolures bandeaux, des corsages asymétriques, mais ce qui est nouveau, ce sont les découpes sophistiquées ou des incisions dans les manches des chemisiers ou des robes.

Le détail à rechercher? C’est la vraie folie pour les glands décoratifs en cuir ou en tissu. Au bout des lacets de chaussures, aux pans d’une ceinture, en breloque sur un bijou. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut s’en procurer qui s’attachent individuellement à un sac ou à une ceinture qu’on possède déjà.

Un coordonné branché? Le jean en total look, qu’on appelle aussi le smoking canadien ou Canadian Tuxedo. On porte volontiers une chemise et une jupe en denim ensemble, à condition que les deux chambrays soient d’intensités différentes (un chemisier pâle et une jupe indigo foncé).

À LIRE: Tendances et coups de coeur beauté du printemps

Un article qu’on n’aurait jamais pensé porter en été? Un short ou un corsage en cuir ou en suède. On l’évitera en période de canicule, c’est sûr, mais, pour la demi-saison, c’est parfait. Surtout qu’on voit de plus en plus poindre sur le marché des daims poids plume et des cuirs synthétiques très fins.

Pour faire changement de la veste de tailleur, je choisis quoi? Encore là, deux options :

1 – Un bomber, sorte de blouson zippé inspiré du look aviateur. On peut le choisir en kaki classique, mais il y en a de très jolis en matière imprimée ou en brocart.

2 – Une veste tailleur sans manches qu’on portera avec une camisole ou un corsage sans manches, car c’est plus moderne si on dévoile les bras.