Tendances

À la mode de Véronique Cloutier

Cette saison encore, Véro joue aux designers et signe des vêtements hyper confo, offerts à prix mini, en exclusivité à L’Aubainerie!


 

Comment a germé l’idée de lancer ta propre collection de vêtements?
J’ai été approchée par la compagnie de vêtements JCorp, pour laquelle travaille Chloé Mérineau, la designer qui a dessiné la collection. On m’a proposé de lancer une collection de vêtements à moins de 35 $ et pour laquelle je serais impliquée dans toutes les étapes de production. Je ne pouvais pas dire non!

Avais-tu déjà envisagé de participer à un tel projet?
Jamais de la vie! Les projets les plus intéressants auxquels j’ai participé, au cours de ma carrière, sont arrivés comme de belles surprises, et cette collection de vêtements en est le parfait exemple.

Comment s’est déroulée ta collaboration avec la designer Chloé Mérineau?
Il y a eu une belle chimie entre nous, dès notre première rencontre. On a beaucoup de plaisir ensemble et on a les mêmes goûts! Ça tombe bien, puisqu’elle doit dessiner une collection de vêtements qui me ressemble et elle a tout de suite compris qui j’étais et ce que j’aimais. On se rencontre aux différentes étapes de la production : elle me présente d’abord ce qu’elle a en tête pour la prochaine collection. Par exemple, ce printemps, elle voulait explorer le thème safari. Ensuite, on décide ensemble des styles et des couleurs qui seront présentés aux boutiques L’Aubainerie. Dès que les commandes sont passées, on fait confectionner les échantillons. Lorsqu’on reçoit enfin les vêtements, je les essaye tous, un par un, et je donne mes commentaires. Toutes les filles du bureau les essayent aussi. On s’assure ainsi que nos vêtements font bien à tous les types de silhouettes.

Ta collection est vendue en exclusivité à L’Aubainerie. Est-ce important pour toi qu’elle soit offerte à prix abordable?
C’est super important! Il faut que la majorité des gens puissent se payer les vêtements, sinon je ne vois pas l’intérêt de collaborer à un tel projet.

Tu peux te permettre d’acheter des fringues griffées. Portes-tu tout de même les vêtements de ta collection?
Dès le départ, c’était clair pour moi que, si je collaborais à ce projet, je ne voulais pas me transformer en femme-sandwich, qui porte, tous les jours, les vêtements de sa collection. Ceci dit, j’en porte souvent. Je suis allée en vacances dans le Sud, dernièrement, et j’ai talonné Chloé jusqu’à ce qu’elle m’apporte des échantillons de la dernière collection! Mon chum me demandait parfois : « C’est beau ce que tu portes, est-ce que c’est du Véro? »

Tu es mère de trois enfants. Prévois-tu signer une collection pour enfants, prochainement?
Oui! En octobre prochain, on lance une collection pour filles et garçons de trois à huit ans, spécialement pour le temps des Fêtes. Pour les filles, on aura des robes qui tournent et des paillettes et, pour les garçons, des nœuds papillon et des jeans skinny!

Voyez la collection printemps-été de Véro