Trucs et conseils

S’habiller pour l’intersaison

« Ce n’est plus l’été, mais ce n’est pas encore l’hiver et je ne sais pas quoi porter pour être à l’aise à ce temps-ci de l’année : mes gros pulls sont trop chauds et mes vêtements d’été, trop légers. Avez-vous des conseils pour m’inspirer ? »

« Ce n’est plus l’été, mais ce n’est pas encore l’hiver et je ne sais pas quoi porter pour être à l’aise à ce temps-ci de l’année : mes gros pulls sont trop chauds et mes vêtements d’été, trop légers. Avez-vous des conseils pour m’inspirer ? »

Effectivement, l’intersaison est une période de l’année pas toujours évidente quand vient le temps de choisir quoi porter. Côté température, on a bien souvent l’impression d’être en hiver le matin et en été l’après-midi. Pourquoi ne pas transposer ces écarts climatiques à vos choix de vêtements, en associant lainages et cotons, couleurs claires et plus foncées ? C’est plus facile qu’il n’y paraît, surtout depuis que les couleurs claires autant que le noir ou les teintes plus sombres se portent en toutes saisons ou presque. Enfilez par exemple une camisole ou un haut léger et un pantalon de coton avec une veste de votre garde-robe d’automne ; portez une jupe d’été avec un pull d’hiver qui s’y harmonise, et ajoutez-y une ceinture ; jouez les superpositions pour être au chaud le matin, mais à l’aise quand le mercure monte en après-midi en enlevant le cardigan ou le foulard ajouté le matin pour ne pas avoir froid. Vous pouvez aussi porter un tailleur d’été (rose, beige ou de toute autre couleur que blanc) avec un col roulé noir ; il sera parfait pour faire le pont entre l’automne et la belle saison ; une veste claire sur fond noir fait aussi un bien bon dépanneur. L’idée est de miser sur les mélanges de matières pour équilibrer vos tenues et être à l’aise. Les possibilités sont quasi infinies : seuls le lin, trop estival, et la fourrure, trop hivernale, conviennent moins à de telles associations. Bonne chance !


DÉPOSÉ SOUS: