Pour l’amour du voyage

Un magnifique album, un carnet de voyages qui devient peu à peu, de fragment en fragment, une lettre vibrante d’amour.

Quand il court le monde, l’illustrateur Normand Cousineau a l’habitude de créer sur le vif des dessins à l’aquarelle de la taille de cartes postales. Puis il se les poste, de manière à ce que ces croquis soient timbrés et oblitérés. L’éditrice Jennifer Tremblay – aussi auteure de la pièce de théâtre La liste – a eu l’idée d’imaginer de courts textes poétiques qui auraient pu apparaître au verso de ces cartes postales. En résulte un magnifique album, un carnet de voyages qui devient peu à peu, de fragment en fragment, une lettre vibrante d’amour. Les œuvres de Normand Cousineau seront exposées du 17 novembre au 16 décembre à Illustration Québec Galerie, édifice Belgo (372, rue Sainte-Catherine Ouest, à Mont­réal).

De la ville, il ne me reste que toi, par Jennifer Tremblay et Normand Cousineau, Les Éditions de la Bagnole, 140 pages, 29,95 $.

( Texte par Pierre Cayouette )