Famille tout compris

Club social

Entretenir de belles amitiés sur le web, c'est possible.

FamilleToutCompris-MariannePrairie

Salut. J’ai troqué l’imprimé pour l’Internet. Et je serai ici plus souvent que je l’étais dans votre boîte aux lettres. Une fois par semaine, j’aurai le plaisir de chroniquer sur Châtelaine.com. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me donne envie de faire ça :

Parce que le Web, j’aime ça. J’éprouve le même genre d’attirance pour l’Internet qu’envers un beau garçon à la fois très intelligent et complètement trash. Je découvre moult choses intéressantes et inédites en sa compagnie, mais parfois son comportement excessif m’exaspère. Un typique bad boy, quoi.

Et depuis l’arrivée des réseaux sociaux, je suis devenue accro. Je passe beaucoup trop de temps sur Facebook pour que ce soit sain. Ou peut-être l’est-ce? En tant que travailleuse autonome et mère de deux jeunes enfants, une grosse partie de ma vie sociale s’y déroule. Riez, jugez, pleurez de mon sort, la plus belle chose qui soit arrivée dans mon quotidien depuis que mes enfants font leurs nuits (je touche du bois), ce sont la messagerie instantanée et certains groupes virtuels de mamans. Je précise parce les groupes de p’tites mères abondent, mais ceux dans lesquels ont se sent vraiment à l’aise… Meh.

Les soirs de semaine, nous sommes une pas pire gang à afficher le petit point vert une fois la vaisselle faite, les enfants couchés et les fesses enfin déposées sur une surface rembourrée. Pas besoin de bouger, de se laver, de s’habiller. On s’échange quelques lignes, parfois des liens, beaucoup de <3. Ça peut durer cinq minutes comme deux heures. Et quand le LOL fatigue, on va se coucher, un peu plus légères.

Évidemment, je prends du temps pour voir mes amies en vrai. Mais le supplément de « sôcial » que m’apportent mes conversations en ligne me permet de prendre des nouvelles et de ventiler au fur et à mesure au lieu d’attendre un Souper Mensuel Officiel. Je peux m’informer de l’état de mon réseau et être présente en temps réel. Pour les pas-bonnes-au-téléphone comme moi, c’est révolutionnaire.

Alors, au nom de toutes les mères surbookées et/ou timides et/ou vraiment bien chez elles, merci Internet.

– – –

Vivez-vous de belles amitiés sur le web? Est-ce que les réseaux sociaux ont changé la qualité de votre vie sociale?

Écrivez-moi : châtelaine@marianneprairie.com