Soupe thaïe

15

Soupe thaïe

Pour se régaler sans se ruiner! Recette du chapitre « Voyage à rabais » tiré du livre Beau, bon, pas cher (Les Éditions La Presse).


Préparation

CHF11_CD112LOW

Préparation : 20 minutes en tout

4 à 6 portions

3,62 $ par portion

 

Ingrédients

200 à 250 g (7 à 9 oz) de vermicelles de riz

3 gousses d’ail, hachées

3 c. à soupe de gingembre frais, haché

2 c. à soupe d’huile

1 litre (4 tasses) de bouillon de poulet

1 c. à soupe de sucre

2 c. à soupe de sauce de poisson

1 boîte de 400 ml (13,5 oz) de lait de coco

2 c. à soupe de fécule de maïs

2 c. à soupe d’eau

450 g (1 lb) de poitrines de poulet, tranchées finement

1 courgette, tranchée finement

1 poivron, coupé en lanières

Le jus et le zeste de 1 lime

2 oignons verts, émincés

Coriandre fraîche (facultatif)

Sauce piquante, au goût

Sel et poivre, au goût

 

Instructions

  1. Faites cuire les vermicelles. (voir la note « Ah ouin !? »)
  2. Dans un gros chaudron, à feu moyen-vif, faites revenir l’ail et le gingembre dans l’huile environ 1 minute. Ajoutez le bouillon, le sucre, la sauce de poisson et le lait de coco. Délayez la fécule dans l’eau et ajoutez au bouillon.
  3. Mélangez, ajoutez le poulet, couvrez, portez à ébullition et laissez mijoter à feu moyen de 3 à 4 minutes, jusqu’à ce que la viande soit cuite.
  4. Ajoutez la courgette, le poivron, le zeste et le jus de lime. Laissez mijoter à feu vif 1 minute.
  5. Répartissez les vermicelles cuits dans des bols. Recueillez les légumes et le poulet avec une cuillère et répartissez-les sur les vermicelles. Recouvrez de bouillon fumant. Garnissez les bols d’oignons verts, de coriandre fraîche et laissez chacun ajouter de la sauce piquante à sa mesure.

Notes

Remplacez les légumes par du brocoli, du bok choy, des pois mange-tout, un mélange de légumes congelés ou soyez aventureux et décidez-vous enfin à essayer cet ingrédient non identifié, aperçu au marché asiatique (ou peut-être pas, finalement…). Si vous optez pour d’autres types de nouilles (plates, soba, ramen, etc.), notez que les temps de cuisson varient. De plus, faites-les toujours cuire séparément.

Ah ouin !?
Ne faites pas cuire les vermicelles de riz comme des pâtes ordinaires, sinon ils deviennent collants et s’agglutinent en une seule et même grosse pâte. Mettez-les plutôt dans un grand bol, recouvrez-les d’eau bouillante et laissez reposer environ 5 minutes. Lorsqu’ils sont tendres, égouttez-les. Si vous les faites d’avance et qu’ils prennent en pain, rincez-les à l’eau chaude : ils se déferont comme un charme.

Extrait du livre Beau, bon, pas cher (Les Éditions La Presse).