14 trucs anti-fatigue

Comment se débarrasser de sa fatigue et augmenter son niveau d’énergie ? Les solutions miracles n’existent pas, mais nos spécialistes vous proposent tout de même quelques trucs éprouvés.

 

 

1. « Épuisée ? Non, ce n’est pas votre faute ! »
Vous n’êtes pas fatiguée parce que vous êtes faible, douillette ou mal organisée, dit l’auteure américaine Debra Waterhouse. Si vous comptez les heures consacrées aux activités professionnelles et aux tâches ménagères, vous travaillez probablement 85 heures par semaine – prenez le temps de les additionner, juste pour voir… Même Martha Stewart serait débordée !

2. Prenez le temps de faire le point.
« Posez-vous régulièrement les questions suivantes : “Qu’est-ce que je veux ?” et “Qu’est-ce qui est important pour moi ?” Il est essentiel de refaire cet exercice ponctuellement parce que les priorités changent avec le temps », explique Michel Grisé.

3. Bougez !
C’est le premier conseil que la docteure Diane Normandin donne à ses patients fatigués. « Je leur recommande une petite marche quotidienne de 15 minutes. L’activité physique favorise la production d’endorphines, qui mettent de bonne humeur. L’exercice aide aussi à maintenir un poids santé et à augmenter l’estime de soi. » C’est aussi la première recommandation d’Isabelle Charest. « L’exercice libère les tensions, favorise la circulation sanguine et l’élimination des toxines en plus d’oxygéner les cellules », confirme-t-elle.
Et quel est le secret de cette championne du patinage de vitesse, mère de deux enfants (dont un bébé de quatre mois) et propriétaire d’un Centre Énergie Cardio ? « Une petite marche d’une demi-heure tous les jours, de préférence dans des rues bordées d’arbres. »

4. Ne vous comparez pas aux autres.
On vit dans un monde où, malheureusement, on se mesure souvent aux autres. Pour trouver le bonheur et la satisfaction, on tourne le regard vers l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur de soi. Dans les années 1970, le psychothérapeute et auteur américain Alexandre Lowen avait prédit qu’à cause de cette mauvaise habitude, le nombre de dépressions et de suicides augmenterait au cours des prochaines décennies. « Il avait raison, affirme le psychologue Michel Grisé. L’un des mécanismes qui expliquent ce phénomène, c’est la peur d’être exclu du groupe. À l’époque de l’homme de Cro-Magnon, l’exclusion risquait d’entraîner la mort. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il faut donc apprendre à regarder à l’intérieur de soi
pour découvrir ce qui nous rend heureux. »

5. Tâches ménagères : déléguez.
Les corvées domestiques familiales devraient être partagées – y compris par les enfants. Si chacun fait sa part, vous aurez plus de temps libre.

6. Obligée, vraiment ?
« Si vous vous sentez coincée à cause d’une tâche que vous devez accomplir, interrogez-vous. “Pourquoi dois-je absolument faire cela ? Est-ce que cela répond à mes priorités ou à celles de quelqu’un d’autre ?” » dit Mélissa Lemieux. Une vie remplie de « je dois », qui ne laisse jamais de place aux « je veux » ou aux « j’ai envie de » est souvent harassante…

7. Sortez en amoureux, ordre du médecin !
« Je remplis bel et bien une ordonnance dans laquelle j’écris : Planifiez une sortie de couple toutes les deux semaines, explique la docteure Diane Normandin. Et vous savez quoi ? Lorsque le médecin le prescrit, les gens le font ! » Et pas besoin de dépenser des sommes folles : on peut tout simplement aller voir un film ou prendre un café avec son conjoint. L’important, c’est de faire une activité agréable à deux, sans les enfants. Et d’avoir le temps de se demander mutuellement : « Et toi, comment vas-tu ? »

8. Oubliez donc la perfection.
On désire être la mère, l’employée, la conjointe parfaite. « Même si on vit dans un monde qui vise l’excellence, il faut avoir l’humilité d’admettre qu’on ne peut pas tout faire, déclare Mélissa Lemieux, coach de vie professionnelle. Il faut faire le deuil de la championne que l’on aurait voulu être. Ce sont souvent les exigences que l’on s’impose qui mènent au burnout. »

9. Au boulot, faites des pauses.
Le deuxième conseil de la docteure Normandin : au bureau, déposez votre crayon ou votre souris d’ordinateur une fois par heure, et inspirez profondément de trois à cinq fois. Remplissez d’air vos poumons en vous répétant : « Je prends quelques secondes pour moi. »

10. Dormez dans le noir.
« Ne rognez pas sur votre temps de sommeil et dormez dans la noirceur, sans lumière ni veilleuse », conseille l’ergothérapeute Lucie Montpetit. C’est dans l’obscurité que l’organisme produit la mélatonine, qui joue un rôle fondamental dans les cycles de veille et de sommeil. Quand cette hormone remplit bien ses fonctions, vos nuits sont vraiment reposantes et vous vous sentez en forme au réveil. Si vous devez vous lever en pleine nuit, n’allumez pas, car vous allez interrompre la production de cette précieuse hormone.

11. Buvez mieux.
Ce que vous buvez dans une journée peut avoir un impact sur votre niveau d’énergie. « Les femmes qui consomment de l’alcool tous les jours sont plus fatiguées que les autres », note la nutritionniste Louise Lambert-Lagacé. L’alcool est un dépresseur du système nerveux central ; il aide à se relaxer, mais peut engendrer une légère dépression qui se manifeste par de la fatigue. Attention au café : à partir de quatre tasses, il nuit au sommeil. Et pensez à boire de l’eau. « L’eau assure le maintien du volume sanguin, permet le transport et l’absorption d’éléments nutritifs de même que l’élimination des déchets », explique la nutritionniste et ex-championne olympique Isabelle Charest.

12. Faites le vide.
« Tous les jours, avant de m’endormir, je fais l’exercice suivant, raconte la Française Dominique Loreau, qui vit au Japon depuis 20 ans. J’imagine d’abord que je suis dans une bulle de savon et que, armée d’un balai, je repousse à l’extérieur tout ce qui me stresse. Puis, toujours les yeux fermés, je vois apparaître une petite lumière bleue quelque part entre les yeux. Je reste concentrée sur cette lumière tout en faisant le vide dans ma tête. Cette forme de méditation me repose l’esprit et me permet de m’endormir rapidement. »

13. Désobéissez !
Le plaisir apporte de l’énergie, les normes et les conventions la réfrènent. Oubliez ces règles selon lesquelles les choses doivent être faites d’une certaine façon et pas d’une autre. « Êtes-vous obligée de servir une entrée, un plat principal et un dessert lorsque vous invitez des gens à souper ? demande Dominique Loreau, à qui l’on doit notamment L’art de la simplicité. La réponse est non ! Lorsque je reçois des amis, je dépose sur la table des salades, du bon pain, du fromage et les gens qui veulent manger mangent. L’essentiel, c’est le plaisir de se voir ! »

14. Du ménage dans votre vie !
On l’appelle la loi de Paretto, ou la loi des 80 / 20 : 80 % des résultats seraient obtenus par 20 % de nos efforts. Ce principe économique s’appliquerait aussi à la gestion du temps. Ce qui signifie que 80 % de notre temps se perd en tâches inutiles. « Épurez votre maison, videz vos armoires, mangez avec frugalité et éliminez de votre vie les relations médiocres », propose Dominique Loreau.

Impossible d'ajouter des commentaires.