Santé

À chaque saison son massage!

On explore quatre types de massages qui correspondent aux particularités de chaque saison.



 

Printemps : le drainage lymphatique
Cette technique de massage vise à détoxifier l’organisme et à renforcer le système immunitaire. « C’est un excellent soin pour les jambes lourdes et une arme de choix pour se préparer à affronter les allergies saisonnières. On peut y recourir lors de chaque changement de saison, mais comme le printemps est la saison du grand ménage, l’occasion est trop belle pour tout nettoyer, y compris son corps », souligne Sophie Letendre, masso-kinésithérapeute et copropriétaire du Centre de santé Na-Sophia, à Repentigny.

Quoi?
Un massage effectué par des mouvements de pompages sur l’ensemble du corps, plus particulièrement le long des chaînes ganglionnaires (aisselles, cou, aine, poitrine…). Les mouvements sont répétitifs et légers. Généralement, l’huile n’est pas utilisée.

Pourquoi? Les ganglions sont les principaux ouvriers du système lymphatique, sorte d’usine de filtration du corps. Ce sont eux qui filtrent la lymphe, un liquide issu du sang (c’est ce que contiennent les ampoules), qui met environ 24 heures à parcourir le corps et qui intervient dans les processus de défense de l’organisme. Selon la masso-kinésithérapeute, les mouvements effectués durant le drainage lymphatique vont stimuler les ganglions et activer de 10 à 20 fois la circulation de la lymphe, contribuant ainsi à nettoyer le corps et à renforcer le système immunitaire.

Attention!
Ce soin n’est pas recommandé aux personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Vous venez d’arrêter de fumer? Le drainage lymphatique vous aidera à éliminer plus rapidement les toxines accumulées dans votre corps.

Été : la réflexologie des pieds
Ouste! lourdes chaussures : on sort sandales et gougounes! Et on se bichonne les pieds, qui en ont grand besoin après tant de semaines passées à hiverner. Un traitement qui a l’avantage d’apporter apaisement et réconfort tout en  étant bénéfique pour le reste du corps. C’est le pied, quoi!

Quoi?
Le soin s’effectue entre autres à l’aide de pressions, de mouvements en huit. Une attention particulière est accordée au méridien des orteils (qui part du talon et rejoint chaque doigt de pied), et l’une des techniques s’apparente au mouvement d’une chenille se déplaçant lentement sur le corps. L’huile n’est pas employée, mais le massage se conclut avec l’application d’une crème.

Pourquoi?
Les pieds sont divisés en zones réflexes qui correspondent à des régions particulières du corps. En suivant des points précis, il est ainsi possible de libérer certaines parties du corps (intestins, foie, reins…) de leurs blocages et d’y rétablir la circulation de l’énergie, leur permettant de mieux fonctionner. « La réflexologie des pieds contribue à diminuer les tensions liées au stress et à améliorer la circulation. Elle favorise aussi l’autorégulation de l’organisme, puisqu’après ce traitement, il va se rééquilibrer de lui-même », explique Sophie Letendre.



 

Automne : le massage suédois
C’est assurément le plus populaire, mais plusieurs n’en ont jamais fait l’essai. Pourtant, on serait folle de s’en passer, car ce massage musculaire est autant thérapeutique que relaxant.
 
Quoi?
Pétrissages, foulages, drainages, effleurages, percussions… Les techniques sont nombreuses et variées, ce qui permet d’adapter le massage aux besoins et aux goûts de chaque personne. L’huile est utilisée tout au long du soin, et parfois, elle est combinée à un gel, un baume, une crème ou une huile essentielle.

Pourquoi? Les mouvements sont effectués directement sur les muscles, ce qui leur permet de se détendre et de se relâcher. « Au fil du massage, on repère les nœuds qui se sont accumulés, par exemple, en raison du stress, et on les traite de manière très ciblée afin de les éliminer. Si la personne a beaucoup de tensions, le massage sera plus axé sur l’élimination des nœuds que la détente. C’est un traitement qui s’adapte selon les besoins et les goûts de la personne », précise la spécialiste.

Hiver : le massage aux pierres chaudes
De plus en plus populaire, ce massage est un véritable baume contre le froid et la grisaille hivernale. Il enveloppe tant et si bien qu’il élimine toute trace de frissons, et ce, même quand on est glacée jusqu’aux os…

Quoi? Le massage se fait à l’aide de pierres volcaniques. Les mouvements sont exécutés avec lenteur et une certaine pression, traitant les muscles en profondeur. La massothérapeute n’est pas directement en contact avec la peau et les muscles, alors elle ressent moins les tensions. Si on a surtout besoin de se faire dénouer des nœuds, ce n’est donc pas la meilleure option, mais les effets de ce traitement n’en sont pas moins bénéfiques. Pendant le soin, des pierres sont aussi posées sur diverses parties du corps afin de maintenir l’ensemble bien au chaud. Le corps est enduit d’huile pour faciliter le glissement des pierres.  
 
Pourquoi?
Les pierres utilisées proviennent du cœur des volcans. Elles sont plates et lisses, polies par la lave, et emmagasinent la chaleur plus longtemps que les autres types de pierres. « Cette chaleur réchauffe le corps en profondeur et a pour effet d’aider les muscles à se relâcher. L’expérience est très apaisante, et rares sont celles qui ne s’endorment pas… Mais quelques pierres froides, appliquées vers la fin du massage, aident à revenir graduellement à la réalité et à se vivifier », soutient la copropriétaire du Centre de santé Na-Sophia.