Bien-être

Déborah Cherenfant : crème glacée, déco et autres plaisirs pour décrocher

Avec ses 1 600 membres, la Jeune Chambre de commerce de Montréal est la plus importante organisation de ce genre au monde. Sa présidente, Déborah Cherenfant, ne chôme pas ! Elle fait rayonner la relève d’affaires, en gardant son sourire et son calme.

Mon truc pour diminuer le trac avant un discours ou une entrevue télé
Je pense à la crème glacée que je m’offrirai ensuite ! Cela réduit la gravité de l’instant. Je me dis que tout finit par passer, y compris les moments stressants. Je fais cela depuis que je suis enfant.

Ma façon de dompter le stress professionnel
J’aime le travail d’équipe. L’énergie du groupe me nourrit : je sais qu’ensemble, on peut y parvenir. Tout ne repose pas toujours sur moi. J’arrive aussi à bien compartimenter les sphères de ma vie, dans mon cerveau et dans mon agenda. Je me concentre sur mes tâches à 200 % pour ne pas avoir à les terminer le samedi.

L’activité qui me ressource
Ranger ! Cela m’aide à faire le vide dans mon espace et dans ma tête. Et j’adore le design. Je change les meubles et les plantes de place, je redécore sans cesse. Mon atelier, où j’ai eu pendant huit ans ma marque d’accessoires de mode et de déco, est à 10 minutes de la maison. Je me retrouve avec plaisir dans cet espace pour m’évader et déployer ma créativité.

Une pensée venue de mon héritage familial
En Haïti, où j’ai grandi, quelqu’un se trouvait toujours dans une situation plus dramatique que la nôtre. Ma mère me disait souvent : tu es bénie, ce que tu vis n’est pas grave. Cela m’est resté.