Forme

3 applications pour dormir

Souvent source de stress, le téléphone intelligent peut se transformer en allié pour se relaxer, s’endormir et faire de beaux rêves.

De nombreuses applications (pour iPhone, iPad et iPod, mais aussi pour Android) facilitent la détente, enregistrent les ronflements, détectent même l’apnée du sommeil ou le meilleur moment pour émerger des bras de Morphée…

DigipillDigipill
Cette « pilule virtuelle » se décline en diverses versions : pour mieux dormir, arrêter de fumer, doper sa confiance en soi… Créée par Brian Colbert, cofondateur de l’Irish Institute of Neuro Linguistic Programming, cette application « déverrouille le subconscient » par une stimulation auditive proche de l’hypnose. La pilule T-Break permet de ressentir une détente en 13 minutes chrono, en se laissant bercer par une voix enveloppante. Idéal pour déstresser avant le dodo – surtout quand on craint l’insomnie. Pour : la convaincante voix masculine. Contre : on nous rend « accro » avec une première « prescription » gratuite, puis on nous vend les suivantes. Prix : la « pilule » relaxation (T-Break) est gratuite ; les autres, de 0,99 $ à 8,99 $. digipill.com

 

SleepCycleSleep Cycle
Les réveils classiques sonnent souvent alors que nous baignons dans un sommeil profond. Sleep Cycle permet d’éviter ce désagrément en nous tirant du lit au bon moment. Pour le détecter, l’accéléromètre (capteur de mouvements) du téléphone traque les changements de position du dormeur et détermine ainsi les différentes phases de son sommeil. Se réveiller dans un cycle de sommeil léger peut toutefois signifier 30 minutes plus tôt que l’heure désirée… Mais mieux vaut se lever tôt, frais et dispos, que tard dans le brouillard ! Pour : efficace pour se lever du bon pied. En version française. Contre : l’obligation de coucher avec son téléphone déposé sur le matelas, pas toujours évident si on dort à deux –
il y a risque d’erreur ! Prix : 0,99 $. sleepcycle.com

 

iSommeiliSommeil

Conçue par des spé­cialistes du cen­tre du sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris, cette application scrute l’activité nocturne pour établir le profil du dormeur. Son sommeil est-il réparateur ? Est-il sans cesse interrompu ? iSommeil répond à ces questions en enregistrant les mouvements, mais aussi les ronflements et les paroles prononcées en rêvant. Elle aide aussi à détecter le syndrome d’apnée du sommeil (pauses respiratoires). À la fin de la nuit, ces activités sont transposées sur un graphique montrant les différentes phases du sommeil.  Pour : une application sérieuse. En français. Contre : le téléphone intelligent doit être placé près de l’oreiller. Si vous dormez à deux, l’accéléromètre peut connaître des ratés. Prix : gratuit. proximamobile.fr/article/isommeil