Forme

Séance de motivation avec Josée Lavigueur !

Vous voulez suivre les traces de Josée Lavigueur ? Voici ses conseils :

Bouger!
1. Une bonne raison de faire de l’activité physique : le faire pour soi ! On investit à la Bourse, dans ses REER, mais est-ce qu’on investit dans sa santé ? L’activité physique procure des bienfaits physiologiques et psychologiques, c’est prouvé. Le cerveau produit davantage de sérotonine, [qui joue un rôle important dans les changements d’état émotionnel], ce qui réduit les symptômes liés à la dépression et au syndrome prémenstruel. À chacun de trouver l’activité physique qui l’allume et lui fait du bien.

2. Aujourd’hui, le choix offert dans les centres sportifs et de loisirs est immense. On peut trouver une activité physique qu’on aime. Car c’est dans le plaisir qu’on puise la motivation pour bouger régulièrement. S’il n’y a pas d’agrément, c’est comme pour tout : dès que l’habitude et l’ennui s’installent, on décroche. Par exemple, dans les cours de danse, mise à part l’activité elle-même, la musique peut procurer du plaisir. Même chose quand on court avec son iPod aux oreilles.

3. Autres clés pour persévérer : l’emplacement et le moment. Où s’entraîner et quand ? Le mieux, c’est d’opter pour un gym situé près de la maison ou du bureau. Un conseil : visiter plusieurs centres de conditionnement physique, observer la classe, le style du prof, de la musique, et faire des cours d’essai avant de s’engager. Puis, mettre à l’agenda ses séances d’entraînement… comme si c’était des rendez-vous d’affaires importants.

4. On associe trop souvent l’activité physique au désir de maigrir. Mais perdre du poids, ça ne se fait pas en claquant des doigts, surtout pas en une semaine. Si tel est l’objectif, on risque de se décourager rapidement parce qu’on n’obtiendra pas les résultats escomptés. Et c’est très dur psychologiquement de passer son temps à regarder sur l’appareil électronique le nombre de calories brûlées : 30 minutes = 350 calories, l’équivalent de quatre biscuits au chocolat ! Mieux vaut comprendre que quatre biscuits au chocolat, c’est beaucoup de calories vides.

5. Trouver une activité physique à sa pointure. Comment y arriver ? En fouillant dans ses souvenirs. Ce qu’on aimait faire autrefois donne un indice très précieux. La plupart des gens ont pratiqué des sports quand ils étaient jeunes. On ne faisait pas alors du sport pour dépenser des calories, mais bien parce qu’on aimait ça.

Que fait-on de ceux qui disent : « Moi, je n’ai jamais aimé le sport » ? C’est plus délicat. La seule façon pour eux de découvrir l’activité physique, c’est de marcher. Sans mauvais jeu de mots : la marche, ça marche ! Je reçois une tonne de courriels de gens qui me disent qu’ils se sont mis ou remis en forme par la marche. Marcher, c’est naturel, facile et ça ne coûte rien. On peut marcher