Santé

Les maux de tête : mythes et réalités

Faut-il boire du café ou non? Prendre des médicaments de façon préventive ou non? On a demandé à des experts de nous dire la vérité au sujet des croyances les plus répandues sur les maux de tête.

Photo: iStock

Photo: iStock

Vous avez eu votre part de maux de tête et pensez être devenue experte en la matière? Saviez-vous qu’un café peut aider à réduire la douleur et que ce que vous considérez comme un mal de tête ordinaire peut en réalité être une migraine? Voici cinq mythes bien répandus au sujet des maux de tête, et ce que les experts en pensent.

Mythe no 1 : Les maux de tête très douloureux sont toujours des migraines

Réalité : « La céphalée de tension est le type de mal de tête le plus courant au monde, mais elle est rarement incommodante », affirme la Dre Christine Lay, directrice d’un centre spécialisé en la matière au Women’s College Hospital, à Toronto. « Bien qu’elle soit parfois très douloureuse, la céphalée de tension ne dure pas longtemps et ne vous empêche pas de vaquer à vos occupations. Mais si la douleur qui vous martèle le crâne vous gêne au point de ne pas pouvoir travailler et que vous présentez d’autres symptômes comme des nausées, une perte d’appétit ou une aura, il s’agit plus probablement d’une migraine », dit-elle.

Mythe no 2 : La seule façon de prévenir les maux de tête est de prendre des médicaments

Réalité : Certains suppléments, comme le magnésium et la riboflavine, se sont révélés efficaces pour prévenir les crises de migraine. En 2012, l’American Headache Society et l’American Academy of Neurology ont analysé des études réalisées sur des médicaments employés pour traiter les migraines. Leur constat : ces deux suppléments seraient « probablement efficaces » pour prévenir les crises de migraine. Cela dit, il n’existe aucune formule magique. Sachez aussi qu’avant de prendre un médicament, peu importe lequel, vous devriez toujours consulter un professionnel de la santé. « Si vous prenez un supplément en trop grande dose, cela pourrait être dangereux », prévient la Dre Maggie Patillo, naturothérapeute à Halifax.

Mythe no 3 : La douleur près du nez n’est qu’un problème de sinus

Réalité : Si vous ressentez une douleur de chaque côté de la tête et de part et d’autre de l’arête du nez, vous pourriez penser qu’il s’agit d’un mal de tête dû à la sinusite. Mais la Dre Lay précise que c’est probablement une migraine : « La douleur d’une migraine peut être située d’un seul côté de la tête ou des deux côtés à la fois. » Les changements météorologiques nous font la vie dure : ils sont la cause de plus de 60 % des migraines. Une étude réalisée en 2009 et publiée dans la revue Neurology a montré qu’une variation de seulement cinq degrés peut déclencher un mal de tête.

Mythe no 4 : Les médicaments préviennent les maux de tête

Réalité : Si vous avalez un comprimé d’ibuprofène dès que vous sentez arriver un mal de tête, puis un autre plus tard pour empêcher les symptômes de réapparaître, faites attention. La prise de médicaments en vente libre deux fois par semaine ou plus, sur une base régulière, peut causer des céphalées médicamenteuses. En clair? Prendre trop de médicaments contre les maux de tête… peut finir par aggraver vos maux de tête! « Attendez d’avoir réellement mal à la tête avant de prendre un médicament au lieu d’en prendre de façon préventive », indique la Dre Lay.

Mythe no 5 : La caféine (ou le manque de caféine) provoque des maux de tête

Réalité : Ce n’est pas nécessairement le café du matin qui donne mal à la tête; ce serait plutôt la consommation irrégulière de boissons caféinées pendant la journée qui en serait la cause. « Les gens peuvent avoir mal à la tête lorsqu’ils sont en manque de caféine dans une journée », explique la Dre Patillo. Mais boire trop de café peut aussi perturber le cycle de sommeil et ainsi causer des maux de tête. « La caféine en tant que telle n’est pas un élément déclencheur, précise la Dre Lay. Une tasse de café fort peut même aider certains patients à faire passer leur mal de tête. »