Santé

Liposuccion sans bistouri

« J’ai entendu parler d’UltraShape, un traitement à ultrasons contre la cellulite et les dépôts de graisse. Est-ce disponible au Québec ? Cette méthode est-elle sûre ? »

Cette technique, offerte au Québec depuis peu, cible les dépôts localisés de graisse sous-cutanée. Elle détruit les cellules chargées de gras, sans bistouri, en utilisant des ultrasons guidés par ordinateur. Des études sérieuses sur l’emploi des ultrasons pour éliminer les cellules graisseuses n’ont détecté aucun problème ni effet secondaire. Cette technique ne vise pas d’emblée la réduction de la cellulite.

UltraShape constitue la seule solution de rechange médicale à la liposuccion pour éliminer les dépôts de gras circonscrits – culotte de cheval, ventre ou hanches – qui ont pu s’installer après, par exemple, plusieurs grossesses et qu’on ne peut perdre qu’en allant bien au-dessous de son poids santé. La liposuccion classique demeure la technique de choix pour les personnes accusant un excès de poids important ou dont on doit retirer le gras sur de grandes surfaces.

Avantages
Par rapport à la liposuccion classique, UltraShape présente les avantages suivants :
· Les traitements n’impliquent pas d’incision, pas d’anesthésie ni d’analgésie, car ils sont indolores ;
· Ils n’entraînent aucune rougeur ou ecchymose, de sorte que la personne peut reprendre immédiatement ses activités normales ;
· Ils ne comportent aucun risque de cicatrice ou d’aspect irrégulier en vagues, comme ce peut être le cas avec la liposuccion ;
· Ils ont des effets permanents, les cellules graisseuses étant détruites comme avec la liposuccion chirurgicale. Cela dit, les dépôts peuvent réapparaître si la personne prend du poids, étant donné que les cellules adipeuses restantes conservent la capacité de se remplir.

Des résultats permanents
UltraShape est efficace chez 92 % des gens traités – la raison pour laquelle 8 % ne réagissent pas demeure un mystère. Il est idéal pour les personnes jeunes ou dont la peau est encore élastique ; la couche de graisse sous-cutanée doit mesurer au minimum 1,5 cm d’épaisseur.

Trois traitements sont habituellement nécessaires pour perdre en moyenne 4 cm de diamètre dans la région traitée. Chacun coûte de 750 $ à 1 000 $.

Les résultats sont visibles au bout d’un mois environ, le temps que le contenu des cellules graisseuses, remis en circulation dans l’organisme, soit métabolisé par le foie. On recommande donc aux patients de consommer beaucoup de fruits et de légumes, mais peu de sucre, de gras et d’alcool dans la semaine qui suit un traitement et de faire de l’exercice pour brûler l’excédent de graisses. UltraShape peut être combiné à un traitement anticellulite. Les seules contre-indications sont une maladie du foie, l’alcoolisme et des triglycérides sanguins.

Andrée Mathieu Serra est dermatologue à la Clinique Dermatolaser, à Montréal.