Santé

Minimiser l'allergie aux chiens

Des astuces pour être moins incommodée par la présence de Toutou.

Les chiens qui causent le moins d’allergies sont ceux qui perdent peu de poils, soit le caniche, le bichon, le bouvier des Flandres, le coton de Tuléar, le terrier irlandais, le lhassa apso, le schnauzer, le shih-tzu, le yorkshire et le chien nu du Pérou ou du Mexique. Le beagle, le basset, le berger allemand et le setter irlandais sont, eux, les plus allergènes.

Une réaction allergique peut se manifester même plusieurs mois après l’arrivée d’un chiot à la maison. La peau d’un jeune chien se desquame beaucoup plus lentement que celle d’un chien adulte. Ce sont les squames (les peaux mortes qui tombent) et la salive présente sur les poils qui causent généralement des allergies.

Comment minimiser les effets de ces substances ? La docteure Marie-Claude Desrosiers, de la Clinique vétérinaire de la Montagne, à Mont-Saint-Hilaire, suggère d’appliquer sur l’animal un produit de type Allerpet/C. Cette précaution diminue la quantité d’allergènes en circulation. En brossant et en faisant régulièrement raser le chien, on obtient des résultats encore meilleurs. Des bains peuvent être utiles à court terme, à condition d’employer un shampoing très doux et sans parfum et de rincer abondamment.

Lueur d’espoir : « Un nombre croissant de scientifiques croient que plus on est exposé jeune aux squames et poils d’animaux, moins on risque de développer des allergies plus tard. » Ce sont les enfants qui vont être contents !