Santé

Mon hijab me donne mal à la tête!

Le phénomène est bien connu chez les musulmanes : oui, le hijab peut donner mal à la tête. Un phénomène encore peu connu dans le monde médical…

Photo: iStock

Photo: iStock

Deux médecins ont décidé de sensibiliser les gens au sujet d’une réalité dont on parle couramment dans les forums en ligne, mais qui n’a encore jamais été rapportée dans la littérature médicale : le hijab, ce foulard que portent certaines musulmanes, peut réellement causer des maux de tête.

Dans le numéro de mars du journal Headache, la Dre Huma Ansari, chef de clinique en médecine interne à la Wright State University à Dayton, en Ohio, et le Dr Glen Solomon, chef du département, ont rédigé un article dans lequel ils notent que de nombreux billets de blogues traitent de maux de tête liés au hijab. Il semblerait que leur article soit le premier à être publié à ce sujet dans une revue officielle.

Les deux médecins exposent les cas de cinq femmes ayant signalé des maux de tête bilatéraux qui se sont manifestés ou amplifiés avec le port du hijab. Parmi ce groupe, quatre femmes n’avaient jamais souffert de maux de tête avant de commencer à porter le foulard, et l’une d’entre elles s’est plainte d’une augmentation de la fréquence et de l’intensité de ses douleurs, qu’elle décrit comme des maux de tête de tension. Trois d’entre elles ont dit ressentir des pulsations douloureuses légères ou modérées sur le haut de la tête et autour de l’os pariétal. La quatrième a rapporté un mal de tête généralisé avec des pulsations de douleur. Dans chacun des cas, les symptômes apparaissaient de 30 minutes à 4 heures après avoir mis le hijab.

Une des femmes affirmait porter rarement son foulard le samedi, car elle reste à la maison la plupart du temps ce jour-là. Le résultat? « Je n’ai jamais mal à la tête un samedi! »

Trois femmes ont avoué parfois changer la position de l’attache de leur voile ou porter un tissu différent pour réduire les symptômes. Et, fait étonnant, toutes ont affirmé que la douleur disparaissait complètement une heure après avoir retiré le foulard.

Les chercheurs ont ensuite remarqué que deux des femmes du groupe attachaient leurs cheveux en chignon ou en queue de cheval sous leur foulard. Ils ont établi un lien avec une autre étude (Headache, juin 2004), où le même phénomène avait été observé, relativement aux cheveux attachés. On y mentionne qu’en nouant les cheveux en queue de cheval moins serrée, la douleur peut être évitée.

« Le mal de tête causé par le hijab est probablement de même nature. La douleur est associée au foulard qui tire sur les tissus exocrâniens et qui frotte sur les cheveux », avancent les Drs Ansari et Solomon dans leur article.

« Il est important de reconnaître que le hijab est un déclencheur externe courant de maux de tête et que l’origine de la douleur qu’il cause n’est pas intracrânienne, mais extracrânienne. Nous pourrions ensuite proposer des façons de modifier le style du foulard sans déroger aux codes religieux », concluent-ils.

Cet article a été publié à l’origine dans le Medical Post, un journal indépendant et une source d’information en ligne pour les médecins au Canada.