Santé

Remèdes aux maux d’hiver

La saison froide est à nos portes... et ses maux aussi ! Pour vous aider à mieux les accueillir ou plutôt, à les guérir, voici une liste de trucs et de conseils.

Lorsque l’on attrape un rhume, on n’a pas toujours la force, ni même le temps, d’attendre des heures pour voir un médecin. Dans la plupart des cas heureusement, les conseils de votre pharmacien s’avéreront tout aussi efficaces.

MAUX EXTERNES

Narines irritées
Si l’irritation se situe à l’extérieur de la narine, la pharmacienne Anne Provencher recommande d’utiliser de l’homéoplasmine en onguent, un produit homéopathique très efficace pour aider la cicatrisation. Dans le cas où l’inflammation se propagerait à l’intérieur du nez, il faut plutôt opter pour un gel ou un vaporisateur lubrifiant, comme le secaris ou le rhinaris.

Lèvres gercées
Les lèvres gercées sont monnaie courante quand vient le froid. L’idéal, c’est d’appliquer fréquemment un baume efficace, après s’être assurée qu’il n’y a pas de plaie sur les lèvres.

Engelures
Quand elle est légère, l’engelure se limite aux couches superficielles de la peau et généralement, elle atteint les extrémités du corps comme les doigts, les orteils, le nez, les joues et les lobes de l’oreille. « La peau devient rouge ou décolorée et elle est enflée. On éprouve alors une sensation de froid ou de brûlure », explique le pharmacien Guy Desjardins.

Le meilleur moyen de traiter les engelures superficielles est de réchauffer le corps. « Pour réchauffer la surface, posez vos mains sur les joues gelées ou placez les doigts sous les aisselles. Une sensation de brûlure et de picotement se produira. Il faut faire bien attention à ne pas frotter ni frictionner l’engelure, car on risquerait d’endommager les tissus », poursuit le pharmacien.

S’il y a apparition de cloques, il faut consulter un médecin.

« Il est préférable de consulter un pharmacien avant d’utiliser des médicaments offerts sans ordonnance. Les femmes enceintes et celles qui allaitent, les enfants, les gens qui souffrent de maladies et ceux qui consomment des médicaments doivent particulièrement être vigilants pour éviter les complications », souligne Guy Desjardins, pharmacien à Lévis.

MAUX INTERNES

Toux
« Habituellement, une toux sèche peut être guérie rapidement à l’aide de sirop DM (non recommandé pour ceux qui prennent des antidépresseurs). Si, par la suite, une toux perturbe encore votre sommeil, essayez la codéine qui est en vente libre dans les laboratoires des pharmacies », explique Anne Provencher.

Maux de gorge
Lorsque le mal de gorge est engendré par le rhume ou la grippe, Guy Desjardins recommande de boire beaucoup de liquide. À ceux et celles qui aiment tester les recettes de nos grands-mères, il conseille de se gargariser avec de l’eau salée (1/4 c. à thé de sel dans 250 ml d’eau tiède) toutes les deux heures. Les pastilles anesthésiques et les analgésiques (acétaminophène ou ibuprofène) peuvent aussi soulager.

« Si les symptômes persistent ou empirent après 2 à 3 jours, il faut consulter un médecin. Il en est de même si le mal de gorge est accompagné de forte fièvre, de taches blanches aux amygdales, de difficulté respiratoire, de problèmes pour avaler, d’éruptions cutanées ou d’enflures des ganglions du cou », prévient-il.

Congestion nasale
De la solution saline aux décongestionnants oraux ou en vaporisateur, il y en a pour tous les goûts, mais attention : ces médicaments ne conviennent pas à tout le monde. « Avant d’utiliser un de ces produits, il faut consulter le pharmacien, car plusieurs peuvent être dangereux si on prend déjà des médicaments ou si on souffre de maladies telles que l’hypertension et l’hyperthyroïdie », signale Guy Desjardins.

La grippe
On dépense chaque année des centaines de millions de dollars en médicaments vendus sans ordonnance contre la grippe… Pourtant, aucun d’entre eux n’arrive à éliminer ou à diminuer la durée de la maladie. « Les médicaments ne font que soulager les symptômes de la grippe ou du rhume », explique le pharmacien Guy Desjardins. Pour prévenir les complications graves, vous pouvez toutefois opter pour la vaccination.

Règles de base pour passer l’hiver en santé :
· Se laver les mains le plus souvent possible, avec de l’eau tiède savonneuse.
· Éviter de se toucher les yeux et le nez.
· Utiliser des mouchoirs en papier et les jeter après usage.
· Protéger les extrémités du corps. Il vaut mieux porter des mitaines que des gants, car elles laissent circuler la chaleur plus facilement.