Société

Consentement : sans condom, c'est parfois criminel

Le furtivage est une pratique qui consiste à retirer son préservatif à l’insu de sa ou de son partenaire durant un rapport sexuel. Plusieurs pays ont criminalisé cet acte, reconnaissant qu’il porte atteinte à la dignité humaine. Le Canada leur emboîte enfin le pas.

Retirer un condom sans l’accord de sa partenaire lors d’un rapport intime constitue désormais un acte d’agression sexuelle au pays. Cette décision prise par la Cour suprême en juillet dernier est une victoire pour la lutte contre les violences sexuelles, dont 87 % des victimes sont des femmes. Elle fait suite à une cause portée en appel en Colombie-Britannique en novembre 2021  : une femme avait accepté d’avoir une relation sexuelle avec un homme à condition qu’il porte un préservatif. Or, ce dernier avait fait semblant d’en mettre un. Ce n’est qu’une fois le coït terminé que la plaignante s’en est rendu compte. Elle était « sous le choc et paniquée », tandis que l’accusé tentait de banaliser la situation.

Après avoir précisé la notion de consentement, la Cour suprême exige la tenue d’un nouveau procès, dont la date n’est pas encore fixée. Mais « à présent, le message est clair : le port du condom fait partie du consentement. À partir du moment où l’un ne respecte pas la volonté de l’autre, il commet une agression sexuelle », affirme MeJohanne Delfausse, avocate en droit criminel.

La sentence encourue pour ce délit peut aller jusqu’à plusieurs années d’emprisonnement. « C’est rassurant de voir que des choses se mettent en place contre la culture du viol dans notre société. Mais encore trop de jeunes n’osent pas imposer le condom à leur partenaire, craignant que ce dernier les quitte », conclut Monique Villeneuve, directrice du Centre de prévention et d’intervention pour les victimes d’agression sexuelle.

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !