Entrevues

Isabelle Hudon, présidente de l’agence de publicité Marketel

Comment décrire une femme de la trempe d’Isabelle Hudon en si peu de mots ?

Femme de tête ! Futée et perspicace ! Optimiste, talentueuse, toujours pétil­lante ! Une combinaison de qualités enviée par beaucoup, surtout qu’elles n’ont d’égal que le doigté et la finesse avec lesquels Isabelle formule ses demandes. Consensuelle, elle n’impose pas ses idées. Elle recherche l’adhésion des gens. C’est là l’une de ses grandes forces. Son sourire est ravageur.

Quand on l’a devant soi ou au bout du fil, on sait que sa passion des choses et sa détermination finiront par nous convaincre, surtout lorsqu’il est question de Mont­réal, un sujet qui lui tient énormément à cœur. Son amour pour la métropole, la croissance et le rayonnement de celle-ci en Amérique du Nord mènent toujours à des discussions des plus stimulantes.

Débordante d’idées qu’elle met au service de mille et une causes et organisations du Québec, Isabelle brille par son honnêteté intellectuelle et le fait qu’elle sait rester sur le plancher des vaches.

Une fois de plus, elle a récemment su démontrer qu’elle n’avait pas peur de l’inconnu lorsqu’elle a fait le grand saut à la présidence d’une agence de publicité. Consciente des défis à relever, elle n’a pas craint d’oser, de risquer et de sortir de sa zone de confort. Il faut lui dire bravo ! Elle sait s’adapter à tous les milieux. Évidemment, puisque discipline et rigueur sont ses leitmotivs.

Et cela, j’ai pu le constater de visu, car je l’ai vue à quelques occasions s’esquinter dans son gym favori : elle s’entraîne aussi rigoureusement qu’elle vit sa vie. Sans tricher.