Entrevues

Karine Vanasse, comédienne, productrice

J’ai rencontré Karine pour la première fois lors du tournage du film Head in the Clouds en 2004. Resplendissante aux côtés de Charlize Theron, elle incarnait une résistante française. Dès que je l’ai vue, j’ai remarqué la lumière qui se dégageait de ses yeux. Tant dans sa vie professionnelle qu’au quotidien, les objectifs, les rêves, les envies de Karine sont sans cesse renouvelés.

Si elle tenait un journal de sa vie, jamais elle ne pourrait écrire : « Aujourd’hui, je n’ai rien fait ou n’ai rien appris. » Tout est chez elle prétexte à découvrir et à apprendre. Choix de rôle, d’activité, de destination ou simplement choix de restaurant : tout doit être nouveau et vécu à son maximum.

Rien n’est trop petit pour elle, mais rien n’est trop grand non plus. Elle mettra autant d’énergie à vivre un petit bonheur simple qui ne durera qu’un instant qu’à répéter des semaines pour un rôle déterminant. Ce qui rend cette quête du bonheur si belle à observer, c’est qu’elle souhaite toujours la partager. Pour ses proches, rien n’est jamais trop beau. Tout est permis. Elle sera toujours là. Cette générosité, elle ne l’accorde pas qu’aux gens qu’elle connaît. Elle se passionne pour plusieurs grandes causes de notre monde, notamment celle des enfants exploités.

Si la vie est belle pour Karine, c’est simplement parce que Karine aime la vie.