Entrevues

Léa Clermont-Dion

Léa Clermont-Dion coiffe le chapeau de militante chaque fois qu’une cause lui tient à cœur, c’est-à-dire souvent!

Monic Richard

Les étudiants font la grève ? Elle porte le carré rouge. On coupe les vivres à l’ONF ? Elle participe au sit-in devant la Cinérobothèque. Léa Clermont-Dion coiffe le chapeau de militante chaque fois qu’une cause lui tient à cœur, c’est-à-dire souvent! Elle compte parmi les 11 Canadiennes à surveiller, selon le magazine Maclean’s.

Pas mal pour une fille de 21 ans qui en a passé 17 dans le bois – elle a grandi à Gore, dans les Laurentides. « Cet isolement m’a portée à lire, à écouter la radio », dit-elle.

On l’a connue pour sa campagne contre la mode « la peau sur les os » (elle a souffert de troubles alimentaires à 12 ans). La pétition qu’elle avait lancée à l’école secondaire a ouvert la voie à la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. Jusqu’à présent, la Charte a récolté plus de 21 000 signatures dans le monde de la mode, de la pub et des magazines, dont Châtelaine: jesigneenligne.com

Depuis, elle enchaîne les projets: des chroniques à la télé (Les Lionnes, à Radio-Canada), une exposition de photos (Banfora en 30 visages, réalisée au Burkina Faso), un court métrage intitulé Sandra et, en préparation, un essai sur le culte des apparences.

Mais cet électron libre se définit comme une simple étudiante – en relations internationales. « L’éducation, c’est important ! J’ai envie de participer au débat public, à la construction de la société. » Ce qu’elle fera à Québec, aux côtés de Paul Gérin-Lajoie, à titre de coprésidente du Sommet pour l’éducation publique québécoise (du 31 mai au 1er juin). À l’automne, elle s’envolera pour Paris afin de terminer son bac à Sciences Po. « J’ai besoin de voir ce qui se passe ailleurs pour comprendre le monde. » Les connaissances et l’expérience de vie d’abord. Plus tard, peut-être, un saut en politique. Le sommet ? « Je ne vois pas ma vie comme une carrière, mais plutôt comme une suite de projets fous. »

DÉPOSÉ SOUS: