Au boulot: Isabèle Chevalier

Co-présidente de Bio-K Plus International, Isabèle Chevalier est âgée de 40 ans et la maman de trois garçons de 12, 10 et 6 ans.

 
Isabelle Chevalier, coprésidente de Bio-K Plus International
Photo: Louise Savoie

Ce que je fais dans la vie

Mon frère et moi sommes à la tête de Bio-K Plus International, une entreprise spécialisée dans la recherche et la fabrication de probiotiques. En gros, je développe des marchés. Je passe aussi beaucoup de temps sur le terrain à rencontrer des directeurs de magasins partout au Canada et aux États-Unis, pour mieux comprendre les habitudes des consommateurs.

Pourquoi je fais ce métier

Il y a 20 ans, après avoir fait carrière dans d’autres domaines, mes parents ont eu envie de lancer une affaire familiale, pourvu que leurs enfants embarquent. Je venais de terminer mes études en sciences politiques et j’ai dit oui tout de suite : j’ai toujours été entrepreneure dans l’âme. Je suis là depuis le premier jour et, avant de devenir codirigeante en 2011, j’ai occupé tous les postes : réception, production, distribution, comptabilité, service à la clientèle…

Des qualités qui me définissent

Passion, intensité, optimisme. Pour moi, tout est possible, pourvu qu’on s’organise. Il n’y a rien qui m’arrête. Pas grave si je me trompe, ça me permet de mieux recommencer. J’ai fait le choix d’être heureuse.

À LIRE: Maman au boulot: Nadine Jazouli

Mon style

Épuré, moderne, chic, à l’image des marques Sandro, Vince et Maison Scotch, par exemple. Très ton sur ton, peu de couleurs flash. Je n’aime pas magasiner, mais, par chance, j’ai des amis dans la mode qui m’invitent à des ventes : je choisis quelques pièces qui s’agencent bien et je suis OK pour six mois.

Pour rester zen…

Je médite, je me fais masser, je dors sept heures par nuit et je fais beaucoup de sport, en nature le plus souvent. Dans la trentaine, j’ai failli tomber d’épuisement, avec une entreprise en déploiement et des petits aux couches. Pour m’en sortir, j’ai fait de ma santé une priorité, et je n’en démords pas. C’est important aussi pour nos équipes : on met à leur disposition un panier de fruits tous les jours et on a construit un gym avec douches.

Mes trucs conciliation

Autant j’adore avoir des enfants – je me suis arrêtée à trois, mais j’en aurais voulu six –, autant je mène ma carrière sans culpabilité. Oui, je voyage souvent par affaires, non, je ne soupe pas tous les soirs avec eux, mais je m’organise pour être présente autrement. On se texte, on se parle par FaceTime, je suis au courant de toutes leurs histoires… Notre relation est riche. Je me donne le droit de vivre différemment, sans m’attarder aux commentaires négatifs.

On me reproche parfois…

Ma « trop forte » personnalité. Songerait-on à servir cette observation à un homme ? Jamais ! C’est perçu comme un atout. Par contre, je me rends compte qu’il vaut mieux une main de fer dans un gant de velours. J’apprends à avoir plus de tact au lieu d’arriver comme un train !

À LIRE: Mes 5 coups de cœur simples de l’été

J’ai renoncé…

À mes aspirations de grande voyageuse – du moins pour le moment, le temps que les garçons vieillissent. J’ai hâte d’aller partout avec eux : faire un safari en Afrique, grimper le Kilimandjaro, nager avec les tortues dans les îles Galápagos… Découvrir d’autres cultures me nourrit, m’inspire, me permet de relativiser les choses.

Mes méthodes de travail

Je couche toujours mes idées sur papier. Ce temps d’arrêt m’oblige à raffiner ma pensée et à la communiquer de façon claire. Pour définir mes priorités, j’utilise un outil qui permet de classer ses activités en fonction de leur importance et de leur urgence. En principe, on ne devrait pas consacrer plus de 20 % de son temps à éteindre des feux, sinon il n’en reste plus pour réfléchir et avancer. J’essaie de respecter ça.

Isabelle Chevalier, coprésidente de Bio-K Plus International
Photo: Louise Savoie

Mon rituel beauté

Hydratation du visage et du corps, matin et soir. J’apprécie les produits Bioderma, Sundãri et la gamme Phyt’Solaire. Je me maquille depuis que je commence à vieillir, mais il faut que ça ait l’air naturel. Un fond de teint, du fard, un peu de gloss parfois.

Ce que je veux apporter à mes fils

J’estime qu’ils ne m’appartiennent pas, qu’ils me sont seulement prêtés. Je suis avec eux pour une période très courte, afin de les guider et de les amener à s’épanouir, à développer leur tempérament de leader. J’aimerais qu’ils apprennent à fonctionner à leur façon. J’ai même fait une retraite avec mon aîné sur ce thème, et je vais la refaire avec les deux autres.

Travailler avec sa famille…

Ça peut déstabiliser parfois, même si la complicité est sans égale. Il faut accepter avec humilité les remarques que les parents nous font à titre de patrons pour nous aider à grandir. Tout en ne craignant pas de prendre sa place afin de dépasser le statut de « fille de »… On y arrive à force de conversations franches. Les solutions apparaissent quand chacun passe par-dessus son ego.

Je ne sors pas sans…

Mes boucles d’oreilles en or blanc et diamant achetées il y a 15 ans à Paris. Un cadeau de moi à moi. Je ne les enlève même pas pour prendre ma douche.

À LIRE: Trois lectures pour se sentir bien!

Des gens qui m’inspirent

Elon Musk, à qui on doit entre autres Tesla Motors, SpaceX, PayPal… Et il a 45 ans à peine ! C’est un « perturbateur » au sens positif : il réussit à provoquer des changements en ligne avec ses valeurs et ses convictions, notamment sur le plan de l’environnement. Ce genre de personnalité me fascine.

Un livre qui m’a marquée

Blink – The Power of Thinking Without Thinking [en français, La force de l’intuition]. L’auteur, Malcolm Gladwell, explique comment, en quelques secondes, on peut saisir l’essence d’une personne ou d’une situation, et arriver à la bonne décision. En se fiant à son instinct.

Je rêve…

Que nos produits soient reconnus dans le monde. Je travaille fort pour que notre marque conquière le marché de la Chine, entre autres avec notre ligne visant à réduire les éclosions de C. difficile dans les hôpitaux.

À LIRE: L’Assemblée nationale est-elle sexiste?

Impossible d'ajouter des commentaires.