Entrevues

Monique Giroux, dénicheuse de talents, animatrice, Radio-Canada

Quand nous pensons « chanson québécoise », bien des noms nous viennent en tête : Félix Leclerc, Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Luc Plamondon, Beau Dommage, Les Colocs, Ariane Moffatt, etc.

Étonnamment, depuis quelques années, le nom de Monique Giroux apparaît toujours au haut de la liste… Mais qui est cette Monique Giroux dont tout le monde parle ? Quel est le titre de son plus récent album ? Où a-t-elle donné son dernier spectacle ?

C’est bien ce qui est le plus extraordinaire avec la carrière de Monique : cette femme a réussi à se faire une place parmi les grands de la chanson, non pas en produisant un CD, mais en propageant ses idées, en communiquant son amour pour cet art merveilleux dans le cadre de ses émissions hors norme.

J’ai rencontré Monique il y a déjà quelques années. C’était pour une présentation spéciale à Ottawa avec Pierre Barouh. Depuis, les soupers, les rendez-vous et même les voyages se sont multipliés. J’ai eu la chance de connaître un peu plus intimement cette femme extraordinaire qui a marqué à tout jamais de son âme de passionnée le métier de l’animation. J’irais même jusqu’à dire qu’elle a transformé notre façon de voir, d’entendre et d’aborder la chanson. Elle a donné un micro branché sur le monde à ceux qui avaient une voix. Elle nous a permis à nous, gens de la chanson qui travaillons en français, de nous faire une place, de nous faire entendre.

Merci mille fois à toi, Monique, ma Monique, notre Monique.