Entrevues

Patrick Huard : la séance photo

Ses personnages déplacent de l’air et sont arrogants, mais, lui, il est sympathique et réfléchi. Sous ses airs de mauvais garçon se cache même un homme fort galant!


 

Plusieurs personnalités québécoises – même si elles adorent leur travail – en aiment moins l’aspect promotionnel, qui implique d’accorder des entrevues et de participer à des séances photo. Ce n’est pas le cas de Patrick : « Moi, ça me fait toujours plaisir quand on m’approche pour ce genre de chose. Particulièrement lorsque c’est pour les magazines féminins, qui sont souvent plus beaux et plus léchés. »


 

Soraya Qadi, responsable de la mise en beauté de Patrick Huard, nous explique les différentes étapes du maquillage : « Je lui applique d’abord du cache-cernes et, ensuite, je vais uniformiser son teint et lui donner un peu de couleurs… L’hiver, on est toujours un peu blanc, souligne-t-elle. Je vais compléter avec de la poudre, mais sans insister. Je préfère laisser la peau des hommes légèrement luisante pour que l’effet soit plus naturel. »


 

Impossible de ne pas remarquer les tatouages de l’acteur! Lorsqu’on lui pose la question, celui-ci se fait un plaisir de nous donner l’historique de ces créations de l’artiste Safwan. « Ma mère m’a offert le premier, une planète Terre, pour mes 40 ans. Un peu plus tard, ma blonde m’a fait cadeau du deuxième, qui fait référence au film Fight Club,et, l’été dernier, je me suis laissé tenter par le troisième… Il n’est pas encore terminé. C’est un arbre dont les branches rejoignent le tatouage de la Terre », fait remarquer Patrick.


 

La photographe Monic Richard procède aux premiers tests d’éclairage. Patrick est un brin nerveux : « Je ne suis pas bon pour prendre la pose », lance-t-il


 

Quelques couvertures de magazines, qui servent d’inspiration. « On veut un look sophistiqué, à la fois classique et moderne, et qui donne un côté séducteur à Patrick », explique Isabelle Salmon, directrice artistique.


 

Le veston que porte Patrick lui va comme un gant, mais la styliste Monique Macot doit s’assurer que l’effet sera aussi bon en photo.


 

Des mains de femme posées sur le torse de Patrick : voilà le premier concept qu’on veut explorer. Derrière le comédien, la mannequin Natalia Blanchette s’affaire à la tâche, essayant de poser ses mains sur l’acteur tout en restant cachée.


 

Sous les directives de Monic, Natalia cherche une manière naturelle de positionner ses mains, mais c’est difficile. Elle propose alors de se placer différemment. Bon joueur, Patrick continue de prendre la pose.


 

Satisfaite du résultat, la photographe annonce qu’on peut passer à la prochaine étape. Patrick s’avoue alors soulagé : « Je ne veux pas projeter une image d’homme à femmes et comme je ne sais pas comment les gens pourraient interpréter les photos, je suis un peu inconfortable. » Natalia – qui a retrouvé possession de ses mains! – prend quelques minutes pour saluer tout le monde avant de quitter le studio.


 

Patrick blague avec Soraya pendant qu’elle replace quelques mèches de cheveux rebelles.


 

Aujourd’hui, Patrick porte des vêtements qui reflètent son style (plusieurs pièces proviennent d’ailleurs de sa garde-robe), mais, parfois, les séances photo prêtent à de belles découvertes vestimentaires. « On m’a déjà fait porter un pantalon vraiment coloré. Je n’aurais jamais porté ça, en temps normal, mais le résultat était surprenant! »


 

Un regard rapide sur les photos destinées à la couverture, avant de poursuivre avec celles réservées aux pages intérieures du magazine.


 

L’équipe s’installe à l’autre extrémité du studio, devant une toile blanche, qui servira d’arrière-plan. Monic veut faire bouger Patrick et le photographier en plein mouvement.


 

Pour contraster avec le premier ensemble, beaucoup plus foncé, la styliste propose une chemise gris-bleu (Michel Brisson). Par-dessus, Patrick enfile son propre manteau de suède gris. « C’est une création de John Varvatos, un designer que j’aime beaucoup. »


 

La couverture, mettant en vedette notre première personnalité masculine de l’année 2011!

DÉPOSÉ SOUS: