Société

Eugenie Bouchard en 15 temps

Les dates importantes de la carrière de la joueuse de tennis canadienne.

Photo : Ella Ling/BPI/REX

Une Eugenie victorieuse vient de se qualifier pour les demi-finales à Roland-Garros, le 3 juin 2014. Photo : Ella Ling/BPI/REX

 

25 février 1994
Naissance à Westmount.
Papa banquier, maman à la maison avec quatre enfants : la championne, sa jumelle, Beatrice, Charlotte et le petit dernier, William.

1999
À cinq ans, la droitière frappe ses premières balles.

2003
Neuf ans. Elle se qualifie pour un tournoi en France.

2007
Pour améliorer son jeu, elle s’installe en Floride avec sa grand-mère (et y restera jusqu’en 2010). À 12 ans, pas facile de vivre loin de sa famille. Celle-ci la rejoint bientôt.

Juillet 2009
Ouvre un compte Twitter, média encore embryonnaire. Cinq ans plus tard, plus de 230 000 abonnés la suivent.

7 juillet 2012
Première reconnaissance internationale, en Angleterre, au tournoi Wimbledon Junior, qu’elle remporte.

Juin 2013
Des fans australiens créent la « Genie Army ».

17 novembre 2013
Invitée à l’émission Tout le monde en parle, elle esquive une question sur les rumeurs d’une relation avec le joueur du Canadien Alex Galchenyuk.

23 janvier 2014
«  Justin Bieber? » Cette réponse à une journaliste – qui lui demandait (en demi-finale de l’US Open d’Australie) avec qui elle aimerait avoir un rendez-vous galant –, a fait le tour de la planète.

20 avril 2014
Eugenie gagne la Fed Cup et permet au Canada de se classer parmi les huit meilleurs pays au monde.

24 mai 2014
Autre victoire et premier titre sur le circuit de la WTA, à Nuremberg. Elle passe au 16e rang mondial.

9 juin 2014
Roland-Garros. En demi-finale, elle s’incline devant la Russe Maria Sharapova, son idole de jeunesse. Et grimpe à la 12e place.

3 juillet 2014
Eugenie fait l’histoire alors qu’elle devient la première joueuse canadienne à atteindre la finale d’un tournoi du Grand Chelem. Elle se hisse ainsi au 7e rang mondial. À 20 ans!

5 juillet 2014
« Je n’ai rien mérité encore et il me reste un match à jouer », dit-elle en conférence de presse. Eugenie affrontera la joueuse tchèque Petra Kvitova, 6e au rang mondial, à la finale du tournoi de Wimbledon.

1er – 10 août 2014
À moins d’un imprévu, Eugenie sera de la Coupe Rogers, au Stade Uniprix du parc Jarry, à Montréal.

 

À gagner : Une paire de billets pour la finale de la Coupe Rogers! Participez dès le 7 juillet sur facebook.com/chatelaineqc ou sur chatelaine.com/couperogers.