Société

Gérer son crédit

Tout ce qu’on doit savoir sur son contenu et les façons de le consulter, de le corriger ou de l’améliorer.


 

Payer une facture en retard, faire un chèque sans provision ou oublier d’effectuer le paiement minimum sur le solde de sa carte de crédit sont de petites erreurs qui entachent, hélas, son dossier de crédit. Celui-ci compile en effet les moindres faux pas en la matière.

Qu’est-ce que le dossier de crédit ?
C’est un relevé de renseignements personnels d’ordre financier : l’historique de crédit comme les habitudes de remboursement. À partir de ce bulletin, on peut évaluer la capacité de quelqu’un à gérer son crédit.

Le dossier de crédit est créé automatiquement au moment d’un premier prêt ou d’une première demande de carte ou de compte de crédit. Il sert à prouver aux banques, caisses populaires, détaillants et locateurs que la personne à qui ils prêtent de l’argent ou louent un bien (auto, logement, etc.) ne présente pas de risque de perte pour eux.

Ce dossier est constitué à l’insu du consommateur. Les entreprises qui prêtent de l’argent ou émettent des cartes de crédit fournissent régulièrement les détails des transactions de leurs clients aux bureaux de crédit.

Qu’est-ce que le bureau de crédit ?
C’est une entreprise qui compile des données sur les gens qui ont un crédit. Il vérifie par conséquent leur solvabilité. Il en existe trois au Québec : Equifax (Montréal), TransUnion (Montréal) et Les Bureaux de crédit du Nord (Rouyn-Noranda), filiale de la multinationale Experian.

Que contient le dossier de crédit ?
• Des renseignements personnels (nom, adresses actuelle et antérieures, numéro d’assurance sociale, date de naissance, nom des employeurs présent et précédents).
• La déclaration du consommateur. Il s’agit d’un espace où on peut inscrire une remarque en rapport avec l’un des renseignements contenus dans son dossier de crédit. À titre d’exemple, en cas de faillite, on peut y ajouter quelques mots d’explication.
• Les informations de crédit. En détail, les opérations et les paiements effectués à temps ou non.
• Les informations bancaires. L’historique des comptes bancaires et des chèques émis sans provision, s’il y a lieu.
• Les informations de registre public.C’est le relevé des prêts garantis, des faillites et de tout jugement d’un tribunal en lien avec le crédit du consommateur.
• Recouvrement de tierce partie. Ici est indiquée l’activité d’une agence de recouvrement qui tenterait de récupérer une créance auprès de la personne en question.
• Interrogations. La liste des organisations ou des particuliers qui ont demandé à consulter ce dossier au cours des trois dernières années.

En général, les bureaux de crédit conservent les renseignements sur le crédit du consommateur (paiements à temps ou en retard, première faillite, etc.) pendant six ans. Dans le cas d’une deuxième faillite ou plus, l’information reste au dossier pendant 14 ans.

Qui peut consulter le dossier de crédit ?
Seules les personnes ou les entreprises à qui le consommateur a donné son autorisation écrite peuvent accéder à son dossier de crédit. On doit s’assurer que ceux qui en font la demande ont une raison d’affaires prescrite, c’est-à-dire une raison légitime ou autorisée par la loi, comme c’est le cas notamment des institutions bancaires et des locateurs. Si un consommateur se voit refuser un bien ou un service parce qu’il est réticent à donner des renseignements personnels, il peut porter plainte à la Commission d’accès à l’information.

Comment accéder à son dossier de crédit ?
On peut consulter son dossier de crédit en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels. On prend alors contact avec l’un des trois bureaux de crédit :
Equifax
TransUnion
Les Bureaux de crédit du Nord (Experian) (pour les consommateurs d’Abitibi-Témiscamingue seulement).

Pour recevoir son dossier de crédit, il faut remplir les formulaires nécessaires et les envoyer par la poste. Une fois la demande reçue, le bureau de crédit a 30 jours pour le faire parvenir, et ce, gratuitement. On peut également en faire la demande en ligne, au coût de 15 $ environ.

Comment corriger des informations ?
Si le consommateur découvre une information erronée ou incomplète dans son dossier de crédit, il est de sa responsabilité de la faire corriger. Voici la marche à suivre :
• Faire parvenir une demande écrite au bureau de crédit en justifiant les raisons qui motivent le changement.
• Prendre soin de conserver la preuve du dépôt de la demande. Pour ce faire, on peut opter pour le courrier recommandé. Cette preuve peut être utile si le bureau de crédit ne respecte pas le délai de 30 jours, à partir de la date de réception de la demande, pour apporter les modifications requises ou les refuser.

Comment améliorer sa cote de crédit ?
La cote de crédit est en quelque sorte la moyenne du bulletin financier. Plus on a une bonne cote, plus les demandes de crédit sont acceptées facilement et rapidement. Un moyen de l’améliorer ? Régler ses factures et effectuer ses paiements à temps. Il est également recommandé de fermer ses comptes de crédit lorsqu’on ne les utilise plus. Fait à souligner : pour évaluer la capacité d’emprunt d’une personne, on prend en considération, dans ce calcul, ses cartes et ses comptes de crédit, même s’ils sont à zéro. Aussi vaut-il mieux limiter le nombre de cartes de crédit qu’on a en sa possession.