Société

Merci monsieur Morgentaler

Henry Morgentaler vient de nous quitter. Grâce à lui, les Canadiennes ont le droit de prendre leurs décisions et d'être traitées avec respect. Merci monsieur.

Photo : ©Frank Gunn/presse canadienne

Photo : ©Frank Gunn/presse canadienne

Henry Morgentaler s’est battu pendant près de 40 ans pour le droit à l’avortement libre et gratuit. Dès 1967, il dépose un mémoire à la Chambre des communes pour faire avancer la cause. C’est une question de vie… et de santé : « Des milliers de femmes subissaient des lésions graves, risquaient de devenir infertiles et de mourir en se faisant avorter par des charlatans », expliquera-t-il en 1998 à l’émission Point de vue. 
Après sa prise de position publique, des femmes se rendent à son bureau pour l’implorer de les libérer. Il refuse : en enfreignant la loi, il risque la prison et il a une épouse et deux enfants. Mais au bout de quelques mois, il change d’idée. Il les aidera malgré les risques, quitte à faire un geste de désobéissance civile.

En 1969, il ouvre sa première clinique d’avortement à Montréal. Au cours des années suivantes, il a des démêlés avec la justice, dont il sort acquitté après un jeu de yoyo judiciaire et 10 mois derrière les barreaux. Une expérience qu’il qualifie de « jeu d’enfant » comparativement à ses cinq années passées dans le camp d’Auschwitz à l’adolescence. Toute sa rage, il la transpose dans son action humanitaire. En 1988, il obtient enfin gain de cause : l’arrêt Morgentaler décriminalise l’avortement et invalide toutes les restrictions qui y étaient rattachées. Mais ces acquis demeurent fragiles. Ses fervents détracteurs – dont les Églises et les militants provie – le menacent sans cesse. En 1992, un incendie ravage sa clinique de Toronto. À l’été 2008, quand le médecin devient membre de l’Ordre du Canada, le cardinal Jean-Claude Turcotte remet sa médaille en signe de protestation. Encore aujourd’hui, le débat n’est pas clos.

 

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !