Société

Noël : trois familles nous ouvrent leurs portes

Les Fêtes sont l’occasion de nous réunir avec les enfants, les parents, les frères, les sœurs… et tous ceux et celles que nous aimons par-dessus tout. Nous avons demandé à quelques familles de nous raconter comment se déroulent les festivités de fin d’année chez eux. Quels moments magiques !

Marilou Gagnon-Thibault, 31 ans et Francis Lemire, 32 ans, et leurs enfants, Juliette, 5 ans, Charlotte, 3 ans, et Arnaud, 1 an, les grands-parents, Yolande Gagnon, 59 ans, Gérald Thibault, 63 ans.

Trois générations sous le même toit

Portneuf 

Chez les Lemire-Gagnon-Thibault, le bonheur passe par la famille. Un bonheur si complet qu’il y a huit ans, Marilou et Francis ont choisi de cohabiter avec les parents de celle-ci, Yolande et Gérald. Les deux couples ont trouvé la maison parfaite pour adopter ce mode de vie à Portneuf, petite municipalité située à 50 km de Québec, dans un domaine qu’ils ont baptisé L’Écoferme des générations. Ensemble, ils y ont mis sur pied une exploitation de légumes bios. Trois nouveaux petits bonheurs sont aussi venus grossir le cercle familial : Juliette, Charlotte et Arnaud. Puisqu’ici chaque journée se savoure en famille, il en ira de même à Noël !

Pour nous, la famille c’est…
Le centre de notre existence. Nous sommes ensemble à la vie, à la mort. Dans notre maison intergénérationnelle, chacun a sa place et si l’un de nous s’absente, c’est tout l’équilibre qui est perturbé.

Les Fêtes représentent…
Une pause dans le travail, un moment où nous nous consacrons entièrement aux enfants. Nous avons tellement hâte que nous commençons à installer les décorations de Noël dès la fin septembre !

Nous fêterons…
Ici, car cette maison est faite pour accueillir et loger tout le monde. Les oncles, tantes, cousins et amis resteront plusieurs jours avec nous.

Un plat qui sera assurément sur la table…
La liste est longue, car chacun tient à son plaisir gourmand. Il y aura entre autres choses du cipaille et des aspics aux œufs.

Une tradition à laquelle nous ne dérogeons jamais…
Réveiller les enfants dans la nuit pour espionner le père Noël. Cachés dans l’escalier, ils l’observent déposer les cadeaux, manger quelques biscuits puis disparaître dans la nuit. Voir leurs visages émerveillés vaut tout l’or du monde.

La place de la religion durant les Fêtes…
Nous ne sommes pas religieux mais par contre, on entretient une certaine spiritualité autour de la magie de Noël.

Les valeurs que nous souhaitons transmettre aux enfants…
Le sens de la famille ! Évidemment, ils le développent avec notre mode de vie.

Un vœu pour l’année prochaine…
Que le bonheur d’être ensemble se poursuive et que nous puissions nous offrir des moments de repos, car entre la ferme et les enfants, nous travaillons très fort.

Portrait de famille pour les Fêtes

Keithy Antoine, 50 ans, et ses enfants, Kaji, 18 ans et Nawej,16 ans, sa mère, Marie-José Maxi, 76 ans.

Des liens plus forts que tout

Montréal

Les Fêtes, chez les Antoine, se déroulent dans un joyeux mélange de traditions québécoises et haïtiennes, puisque c’est de la « Perle des Antilles » que Keithy est arrivée au Québec, avec ses parents, en 1974. Elle n’avait alors que deux ans. Ses frères, Joël et Pierre, puis ses enfants, Kaji et Nawej, sont nés ici, mais la famille n’a jamais délaissé sa culture créole… ni ses bons petits plats ! Keithy offre aujourd’hui une vitrine aux créateurs de mode afro-québécois dans sa Boutique Espace Urbain, située sur la Plaza Saint-Hubert, à Montréal.

Pour nous, la famille c’est…
Un espace réconfortant où nous nous ressourçons et puisons de l’amour.

Les Fêtes représentent…
L’occasion de nous reconnecter les uns aux autres. Le temps file et parfois nous éloigne, alors nous profitons des Fêtes pour nous retrouver dans une ambiance festive. Sapin, bas de Noël, musique, cadeaux : nous mettons le paquet !

Nous fêterons surtout…
Le 1er janvier, car c’est aussi la fête nationale d’Haïti, qui souligne le moment où le pays a obtenu son indépendance. Beaucoup de familles haïtiennes célèbrent Noël et cet évènement en même temps.

Un plat qui sera assurément sur la table…
La soupe joumou, une spécialité haïtienne à base de giraumont [courge typique des Antilles] avec des légumes, de la viande et beaucoup d’épices. Notre mère prépare une quantité indécente de nourriture pendant plusieurs jours à l’avance. C’est sa façon de nous dire combien elle nous aime.

Une tradition à laquelle nous ne dérogeons jamais…
Le père Noël ! Depuis que mon notre papa est mort, c’est Joël qui endosse chaque année ce rôle. Il a hérité de la grosse voix de notre père, parfaite pour incarner le personnage. (Rires)

La place de la religion durant les Fêtes… Avec un père catholique et une mère protestante, nous avons grandi dans l’idée que nous pouvons nous ranger là où ça nous fait du bien. Baigner dans cette antinomie nous a beaucoup ouvert l’esprit.

Les chansons que nous reprenons chaque année…
On retourne puiser dans notre patrimoine familial avec un mélange de musiques québécoises, évangéliques et traditionnelles haïtiennes.

Les valeurs que nous souhaitons transmettre aux enfants…
L’importance des traditions, car elles sont de belles occasions de cultiver l’amour. 

Un souvenir de Noël ou du jour de l’An mémorable…
De grosses chicanes ont parfois éclaté. Ça fait mal de se déchirer dans un moment aussi névralgique que les Fêtes, mais c’est comme ça : une parole devait être libérée. Après la tempête viennent toujours des moments plus doux et bienveillants.

Un vœu que nous ferons pour l’année prochaine…
Le monde se transforme d’une drôle de façon avec les réseaux sociaux. Mais nous souhaitons continuer à nous rassembler physiquement, car rien n’égale le contact avec les êtres aimés.

Portrait de Noël en famille

Rébecca Kopka, 35 ans, Enrico Vigneault, 41 ans, et leurs enfants, Logan, 9 ans, Philippe, 7 ans et Claudia, 3 ans. En compagnie de la famille Marda-Gulieva, originaire de Vinnytsia, en Ukraine : Samira Gulieva, 38 ans, Youssef Marda, 31 ans, et leur fils, Aslan, 11 ans

Au carrefour de deux mondes

Sainte-Julie

Les Vigneault-Kopka s’apprêtent à célébrer un Noël qui sortira de l’ordinaire avec les Marda-Gulieva, une famille ukrainienne qu’ils ont accueillie chez eux, à Sainte-Julie, l’été dernier. Après avoir vécu six semaines dans leur famille d’« adoption », Youssef, Samira et Aslan Marda-Gulieva ont trouvé un logement à Chambly. Cela n’empêchera pas les deux clans de se réunir autour du sapin pour célébrer cette année vécue sous le signe de l’entraide et du partage.

Pour nous, la famille c’est…
Un clan, qui englobe aussi les amis entrés dans notre vie. Nous sommes là les uns pour les autres.

Les Fêtes représentent…
Un temps consacré à l’entraide et à l’amour.

Nous fêterons…
Chez nous, car nous voulons intégrer Samira, Youssef et Aslan aux autres membres de notre famille.

Un plat qui sera assurément sur la table…
Les œufs au thon, une recette du défunt grand-père Kopka.

Une tradition à laquelle nous ne dérogeons jamais…
Préparer des paniers de victuailles pour les plus démunis. L’an dernier, nous avons remis nos paquets à l’association Un cadeau pour un sourire, laquelle les distribue à des jeunes de la Montérégie qui n’ont pas la chance d’être choyés à Noël. 

Le sujet que nous éviterons d’aborder…
Aucun. Chez nous, il n’y a pas de tabous. Pendant les six semaines de cohabitation avec la famille Marda-Gulieva, nous avons eu quelques divergences concernant l’éducation des enfants, mais nous les avons désamorcées en dialoguant avec respect.

La place de la religion durant les Fêtes…
Nous ne pratiquons pas, mais nous répondons aux questions des enfants et nous faisons une crèche dans laquelle nous glissons de l’argent. Il s’agit une tradition familiale par laquelle nous nous souhaitons prospérité pour l’année à venir.

Les valeurs que nous souhaitons transmettre aux enfants…
La générosité.

Un souvenir de cette année mémorable…
Le jour où nous sommes allés chercher la famille Marda-Gulieva à l’aéroport, en juillet dernier. Nous pleurions tous d’émotion.

Un vœu que nous ferons pour l’année prochaine…
Cultiver l’amour et la bienveillance en passant le maximum de temps ensemble, en famille.

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !