Vie pratique

Comment nettoyer des baskets blanches

Les chaussures de sport blanches, on les aime immaculées. Comment les garder ainsi ? Les astuces ici.

Les baskets blanches en cuir ou en toile de coton accompagnent tous nos looks, qu’il s’agisse des cultissimes Stan Smith d’Adidas, des iconiques Authentic de Vans ou de modèles anonymes. Le petit hic : il est difficile de les garder propres longtemps. Mais pas de soucis. On a des solutions pour rendre à ces chaussures leur blancheur originelle.

Une bonne habitude à adopter : faire un entretien régulier. Il vaut mieux passer un coup de chiffon ou de brosse tout de suite après avoir porté nos baskets, plutôt que d’attendre le point de non-retour.

Il faut aussi savoir que les modèles en cuir ont besoin d’une attention particulière : la matière est plus délicate que le coton et le polyester, et se déforme avec l’humidité. Avant de procéder à leur nettoyage, on insère un embauchoir dans chaque chaussure ou, plus simplement, du papier.

souliers blancs

Chaussures, modèle Stan Smith, Adidas, 120 $

souliers blancs

Chaussures, modèle Authentic Platform, Vans, 80 $

baskets blanches

Chaussures, modèle Run Star Hike, Converse, 110 $

Produits spécialisés

Nettoyants à chaussures

Un produit de nettoyage ciblé est la solution manifeste. Plusieurs boutiques de chaussures et des cordonneries ont développé leur propre marque. Deux recommandations : le Nettoyant en gel de Moneysworth & Best – sans pareil pour éliminer la saleté et les taches de gazon – et la marque Jason Markk, qui propose des formules naturelles biodégradables et exemptes d’ingrédients chimiques abrasifs.

Nettoyant en gel, Moneysworth & Best, 7,99 $ les 118 ml

Trousse de nettoyage, Jason Markk, 24 $

Lingettes et effaceurs

Les lingettes nettoyantes pour chaussures peuvent rendre de précieux services. Les effaceurs magiques (de type M. Net) s’avèrent aussi efficaces dans les cas des taches tenaces. À noter qu’ils peuvent toutefois faire jaunir le blanc à la longue.

lingettes nettoyantes

Lingettes nettoyantes, Sneaker Rescue, 8 $ les 15

Trucs maison

Vinaigre et eau

Une astuce écolo pour revaloriser le cuir blanc ? Une solution composée d’eau et de vinaigre blanc à parts égales. Il suffit d’en imbiber un chiffon puis de frotter la surface sale en douceur. Cette méthode fonctionne mieux sur les taches récentes, qui ne sont pas encore incrustées dans la matière.

Bicarbonate de soude

Ce produit économique fait des merveilles pour détacher les tissus. Une recette éprouvée : 3 parties de bicarbonate de soude + 1 partie d’eau + quelques gouttes de citron. On applique la pâte obtenue pendant 30 minutes sur la chaussure au complet (pas seulement sur les zones maculées, sinon des auréoles risquent d’apparaître), puis on rince.

Une variante de cette formule : 2 parties de bicarbonate + 1 partie de peroxyde d’hydrogène à 3 % (non seulement il rend l’éclat au coton, mais c’est un désinfectant). La blogueuse Meredydd Hardie (@hardie_girl), grande amatrice de chaussures, confirme l’efficacité de ces techniques de nettoyage, avec une mise en garde toutefois : le bicarbonate et le peroxyde doivent être strictement utilisés sur des surfaces blanches… sinon, gare à la décoloration.

Eau micellaire

Oui, oui, l’eau micellaire qui sert de démaquillant dans notre trousse beauté peut aussi éliminer la saleté sur le cuir et le caoutchouc. 

Et les brosses ?

On entend souvent dire que les vieilles brosses à dents sont géniales pour déloger la crasse. S’il est vrai qu’elles s’acquittent fort bien de leur tâche sur les parties en caoutchouc des chaussures (semelle, bande de pourtour et embout), elles risquent d’abîmer l’empeigne en toile de coton. Pour nettoyer le tissu, il faut avoir recours à une brosse spéciale en soies de porc.

Machine à laver : oui ou non ?

Oui… avec parcimonie. Cette méthode forte use les chaussures prématurément et déforme leur structure. Si on veut quand même se hasarder, il faut s’en tenir aux modèles en toile de coton ou en Flyknit (résille à base de polyester). On retire alors la semelle intérieure et les lacets. On glisse les chaussures dans une taie d’oreiller ou un sac à lessive en maille, puis on règle la machine au cycle délicat. Du bicarbonate de soude peut être ajouté à l’eau pour blanchir les baskets. On fait sécher à l’air libre, à l’intérieur, car le soleil fait jaunir les semelles blanches, selon Meredydd Hardie. Il faut éviter la sécheuse à tout prix.

Et les lacets ? On peut les vaporiser avec un détachant, les faire tremper quelques heures dans un détergent mêlé à de l’eau, puis les laver à la main avec un savon doux. Ils peuvent aller faire un tour dans la machine à laver (dans un sac à lessive), mais n’entrent pas dans la sécheuse : la chaleur risquerait d’abîmer les embouts en plastique.

Mieux vaut prévenir

Il faut chouchouter nos baskets blanches avant même de les enfiler. Cela signifie : les vaporiser avec un produit antitaches et imperméabilisant, une étape indispensable si l’empeigne est en toile. Cette couche protectrice, qui dure entre 3 et 4 semaines, facilite le nettoyage.

produits pour chaussures blanches

Imperméabilisant et antitaches Repel, Jason Markk, 24 $ les 160 ml.

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !
DÉPOSÉ SOUS: