Art de vivre

10 activités pour portefeuilles dégarnis

Des idées pour s’amuser… sans rien débourser.

Aurora Borealis, photo par Michel Loiselle

Admirer des aurores boréales
Pas besoin de monter dans le Nord : il y en a tous les soirs, à Québec. Bon, d’accord, il ne s’agit pas exactement de cet impressionnant phénomène naturel causé par des « électrons excités », mais plutôt d’une œuvre signée Robert Lepage et Martin Gagnon. L’hiver, Le moulin à images cède en effet sa place à Aurora Borealis, une projection lumineuse sur les silos de la Bunge. Une belle occasion de faire des photos! Au bassin Louise du Vieux-Port de Québec, de la tombée du jour jusqu’à minuit.

Un détour au Japon
Qu’est-ce qu’un « mangaka »? Un artiste qui dessine des mangas, ces bandes dessinées japonaises qui comptent des adeptes partout dans le monde. Curieuse? Il ne reste que quelques jours pour s’initier à ce monde auquel appartiennent Candy, Astro le petit robot et Goldorak, grâce à l’expo Raconte-moi un manga, présentée à l’Espace Jeunes de la Grande bibliothèque jusqu’au 13 janvier. Psst! L’abonnement à la bibli est lui aussi gratuit, il suffit d’apporter une pièce d’identité et une preuve de résidence.

Swinger sa vie
Contre les abus de tourtière, de ragoût de pattes et d’autres bûches à la crème glacée, qu’une solution : bouger! Tous les mardis, au Petit Medley, la troupe de Studio 88-SWING offre des cours gratuits d’initiation au swing. Il faut simplement arriver un peu avant 20 h – heure où commence le fun – pour ne pas payer les frais d’entrée.

Enfiler ses patins
Plusieurs patinoires sont accessibles gratuitement et sont aussi ouvertes en soirée. C’est le cas de l’Anneau Gaétan-Boucher, à Sainte-Foy, du grand bassin du parc La Fontaine et du lac aux Castors, tous deux à Montréal, de la patinoire de la Place d’Youville, en plein cœur du Vieux-Québec, du sentier glacé au Marché de la Gare, à Sherbrooke, et de bien d’autres endroits. Le truc : on apporte un thermos de chocolat chaud maison, un Ziploc de mini-guimauves, et le bonheur est complet.

Bricoler au musée
Parmi la liste d’activités gratuites proposées au Musée des beaux-arts de Montréal, il y a les « Week-ends en lien avec l’exposition Pérou ». L’atelier consiste en la création d’un bijou en métal repoussé inspiré de la culture péruvienne, sous la supervision d’éducateurs. Ils ont lieu les 12, 13, 19, 20, 26, 27 janvier, 2, 3, février. Il suffit de se munir d’un laissez-passer, et l’atelier fonctionne sur la base du « premier arrivé, premier servi ». En outre, plusieurs collections du musée sont accessibles gratuitement.

S’éclater à… Drummondville
La ville des Trois Accords sait s’amuser, la preuve en est dans la campagne Plaisirs d’hiver, qui comporte plusieurs activités sans frais. Des exemples? Zumba en plein air (1er février), concours familial de sculpture sur neige (2 et 3 février), raquette dans la forêt de Drummond, « disco fluo » sur patinoire (8 février)… bref, amplement de quoi faire la bamboula!

Se transformer en sambiste d’un jour
Sambiste comme dans amateur de saaaambaaa! Le 17 février, dans le cadre du Bal du dimanche à la Place des Arts, on offre un cours pour s’initier à cette danse brésilienne. Le plus : pas obligée d’être en couple pour y aller. De 14 h à 15 h 30, sans réservation requise.

Éveiller ses papilles
Du nougat glacé aux… champignons? Du museau d’orignal, sauce aux bleuets bios? Du poulet en croûte de graines de chanvre? Ce n’est qu’un aperçu des saveurs que viendront présenter des chefs d’ici à la série Les ateliers au Marché Jean-Talon, pendant le festival Montréal en lumière. Et on a le droit d’y goûter! Les 23 et 24 février, à la salle Mandoline, au 2e étage.

Clic, il fait clair, vive la lumière
Cette année, le Quartier des spectacles a revêtu de très beaux atours pour son annuelle Luminothérapie. D’abord, sur la Place des festivals et l’Esplanade de la Place des Arts, des icebergs illuminés diffusent des ambiances sonores (et offrent d’innombrables angles de prise de vue aux amatrices de photographie). Jusqu’au 3 février. Ensuite, des vidéoprojections ornent huit façades du centre-ville par l’entremise de l’œuvre Le jour des 8 soleils (voir carte). Si on a un iPhone, un iPod ou un iPad, on peut télécharger la trame musicale qui va avec : l’application déclenchera la bonne à mesure qu’on se déplace. Jusqu’au 2 mars.

Groove sur la montagne
On est de passage au Massif de Charlevoix? Tous les samedis, grâce aux Show-Z Après-skis, on peut assister à des concerts gratuits au Chalet du sommet, sans avoir à acheter de billet pour skier. Entre autres : Misstress Barbara, le 16 février, et Plaster, le 9 mars.