Culture

Feuilleter la Marguerite

Trois raisons de lire Marguerite Duras, qui aurait eu 100 ans le 4 avril.

duras-400

L’écrivaine Marguerite Duras aurait eu 100 ans le 4 avril. Ce « monstre » de la littérature fait souvent peur : trop intello, sûrement inaccessible, croit-on. À tort. L’amant, prix Goncourt 1984 et l’un de ses chefs-d’œuvre, en est la preuve.

Nous avons demandé à Laure Adler, qui vient de publier chez Flammarion un magnifique « portrait en images » de son auteure fétiche, de nous donner trois raisons de lire Duras, un siècle après sa naissance : « Elle donne envie de danser, elle parle de la solitude et de l’amour comme personne. Elle réenchante le monde et vous donne des raisons d’espérer. À chacun sa Marguerite. »

duras-livre

Lisez aussi : Ma vie en 5 livres : Anne-Marie Cadieux

 

 

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.