Isabelle Blais: de Strindberg à Faits divers

Les défis professionnels d’Isabelle Blais sont à la hauteur de son immense talent.

  0
Photo: Julia C. Vona / Junophoto

Elle aime les projets audacieux. La comédienne et chanteuse n’a donc pas hésité à accepter un rôle dans la pièce de théâtre Strindberg, jouée à l’Espace Go. Et ce, même sans avoir lu aucun des textes des neuf autrices québécoises qui y ont pris part, parmi lesquelles Anaïs Barbeau-Lavalette, Anne-Marie Olivier et Emmanuelle Jimenez.

«August Strindberg était un homme fascinant et paradoxal. Il se disait ouvertement misogyne, réduisant la femme à un simple utérus, par exemple. Or, il était attiré par les femmes fortes et indépendantes», dit-elle. Divisée en tableaux, la pièce met en scène les réponses fictives des trois épouses qu’a eues le célèbre dramaturge suédois, à partir de la correspondance réelle qu’il entretenait avec chacune.

En attendant son retour au petit écran dans la série policière Faits divers (en primeur sur l’Extra d’ICI TOU.TV), on pourra entendre Isabelle chanter. Elle vient en effet de lancer La Lune est passée par ici, deuxième album du groupe qu’elle forme avec son conjoint, le comédien Pierre-Luc Brillant, et trois autres musiciens. «Pierre-Luc et moi sommes très inspirés par la nuit, la noirceur. Chaque chanson explore le monde intérieur, les facettes cachées de différents personnages, avec des tonalités folk rock et country planant.»

Strindberg. À l’Espace Go du 23 avril au 12 mai.

À lire aussi: Isabelle Blais: ma vie en cinq livres

Impossible d'ajouter des commentaires.