Le Fred Savard amélioré

Fred Savard a quitté la radio de Radio-Canada pour atterrir à la télé de Télé-Québec. Attention, automne chargé!

  0

Exit La soirée est (encore) jeune (ICI Radio-Canada Première), l’humour politique, « le gars de party bourru et cynique ». Bonjour…

Nouveau défi Quitter la radio d’État « avant l’année de trop » et se faire appeler deux jours après pour chroniquer à Cette année-là, le rendez-vous culturel de l’automne animé par Marc Labrèche ? Improbable, mais vrai. « Simon Boulerice, Émilie Perreault et moi, en compagnie d’invités, on créera des ponts entre des événements culturels qui ont marqué une année et le Québec d’aujourd’hui. Elvis et Hubert Lenoir, par exemple, ont en commun de choquer, à 30 ans d’intervalle. »

Le samedi à 20 h, dès le 15 septembre à Télé-Québec. Rediffusions le lundi à 13 h et 21 h.

Nouvelle joie de vivre « J’ai arrêté de boire l’an dernier, j’ai commencé à méditer, à lâcher prise et, oui, ça m’a changé. Je me choque moins. “Je me suis choisi”… C’était devenu un running gag à La soirée, mais qui a eu une résonance. Quantité de gens m’ont écrit pour me dire qu’ils s’étaient choisis. Ils étaient contents que quelqu’un parle enfin de sobriété de façon drôle, et non dramatique ! »

Nouveau rôle L’humoriste se joint aussi à L’indice McSween, comme auteur de courtes « parodies de sitcoms » et acteur. « Je joue un personnage de gauche qui s’appelle Fred [rires] et qui déjeune chaque semaine avec son chum Pierre-Yves (McSween) en discutant travail autonome, retraite, Airbnb, etc. Bref, presque un contre-emploi. »

Le jeudi à 19 h 30, dès le 13 septembre à Télé-Québec.

 

À lire aussi: Emil Ferris: la bédéiste miraculée

Impossible d'ajouter des commentaires.