Voyages et escapades

Découvrir le Québec avec des personnalités qu’on aime!

Besoin d’inspiration pour une petite escapade estivale dans la Belle Province? Cinq personnalités québécoises nous parlent de leur région préférée.

Les Cantons-de-l’Est de Marie-Soleil Michon

Photos: Julie Perreault (Marie-Soleil Michon), Spa Eastman (Étang).

Je les ai connus… Il y a plus de 30 ans. J’ai grandi à Saint-Hyacinthe, mais ma famille et moi, nous allions très souvent dans les Cantons pour skier à Sutton, Bromont, Orford ou Owl’s Head. C’est un terrain de jeu pour moi.

Pour moi, cette région, c’est… Le bonheur. Quand j’arrive sur l’autoroute 10, juste avant Granby, mes épaules baissent de deux pouces, ma respiration change… Je me sens en vacances.

J’y reviens toujours pour… Mille raisons! Au fil des années, je me suis bâti un itinéraire que je prends plaisir à parcourir. J’adore les paysages de plaines, les forêts d’arbres feuillus et les couchers de soleil dans les montagnes.

Un secret bien gardé du coin Le spa Eastman, qui est l’un des meilleurs au monde et que je fréquente depuis 20 ans. J’ai un petit côté gourmand «grano», et j’apprécie beaucoup la cuisine tonique de son restaurant. L’un des endroits où j’aime le plus me baigner est l’étang de l’établissement, situé en face du mont Orford.

 

Photos: Destination Owl’s Head (Le mont Owl’s Head et le lac Memphrémagog), Mont Sutton (Randonnée aux monts Sutton), Mont Orford (Club de golf du mont Orford).

À lire aussi: Des randonnées où s’oxygéner

Le Lanaudière de Yann Perreau

Photos: John Londono (Yann Perreau), Tourisme Lanaudière/Jimmy Vigneux (Mont Chauve, Saint-Zénon).

J’y ai vécu… Toute ma vie. J’habite maintenant à Montréal, mais j’ai toujours un pied-à-terre à Saint-Liguori. Je possède aussi un chalet à Sainte-Marcelline-de-Kildare, que je loue à des particuliers (lamaisondanslesarbres.com). Ma famille et plusieurs de mes amis vivent dans les environs.

Pour moi, cette région, c’est… Un endroit qui mérite d’être mis en valeur. Les forêts sont accessibles et les lacs, nombreux. Il y a des chutes et des montagnes. Une grande effervescence culturelle s’y déploie l’été, avec de beaux festivals de musique et de petits diffuseurs de spectacles très engagés dans la communauté.

J’y reviens toujours pour… La proximité avec Montréal, entre autres. On peut décider de partir sur un coup de tête pour aller se baigner dans un lac, et en 50 minutes, on y est!

Un secret bien gardé du coin Comme c’est une région peu fréquentée, tout y est moins cher qu’ailleurs. Et il y a beaucoup moins de bouchons de circulation pour s’y rendre.

La Mauricie de Christine Beaulieu

Photos: Dominic Grimard (Christine Beaulieu), Daniel Gélinas (Parc national de la Mauricie).

J’y ai vécu… Jusqu’à l’âge de 18 ans environ. Je suis née à Pointe-du-Lac, en «banlieue» de Trois-Rivières. On se sentait comme à la campagne. Il y avait un bois juste derrière chez nous.

Pour moi, cette région, c’est… La maison. La famille de mon père vient du nord de la Mauricie, plus précisément de Saint-Joseph-de-Mékinak. C’est mon grand-père qui a fait la route et les Beaulieu possédaient le magasin général. Aujourd’hui, mes sœurs et moi y avons un chalet. Je suis une amoureuse de la place.

J’y reviens toujours pour… Le contact avec la nature. Ça demeure un peu sauvage dans certains secteurs. C’est une oasis rare.

Un secret bien gardé du coin La route 55 nord est un véritable bijou. C’est l’une des plus belles du Québec, qui longe la rivière Saint-Maurice et côtoie des falaises. On y trouve plusieurs petits villages peu fréquentés par les touristes où les gens sont restés accessibles.

 

Photos: Laurence Gagné (Christine dans les rues du Vieux-Trois-Rivières), Mireille Dugré (Épi, buvette de quartier).

À lire aussi: 20 produits gourmands pour découvrir le Québec

La Côte-Nord de Naomi Fontaine

Photos: Louis-Karl Picard-Sioui (Naomi Fontaine), Tourisme Côte-Nord/Éric Marchand (Randonnée pédestre dans l’archipel des Sept Îles).

J’ai vécu… À Uashat, tout près de Sept-Îles, jusqu’à l’âge de sept ans. J’habite maintenant à Québec, mais je suis récemment retournée vivre dans ma communauté pendant trois ans pour enseigner.

Pour moi, cette région, c’est… Le fleuve qui devient la mer, les vacances, l’été et ma famille.

J’y reviens toujours pour… Les grands espaces et la nature. D’un côté, on voit la mer, de l’autre, la forêt. Je m’y rends plusieurs fois par année, puisque ma mère et ma sœur y vivent.

Un secret bien gardé du coin Combien la route 138 est belle! Elle suit le fleuve et longe des plages de sable où l’on peut s’arrêter au gré du chemin.

 

Photos: Sépaq/Steve Deschênes (Le lac Walker, dans la réserve faunique de Port‑Cartier–Sept‑Îles), avec l’autorisation d’AGARA (La boutique d’artisanat AGARA), Tourisme Côte-Nord/Mathieu Dupuis (Excursion en kayak de mer à la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan).

Le Bas-Saint-Laurent de Mitsou

Photos: Heidi Hollinger (Mitsou), Tourisme Bas-Saint-Laurent/Bertrand Lavoie (L’église de Trois-Pistoles).

Je l’ai connu… Parce que mes grands-parents et ma mère viennent de là. Moi, je suis née à Québec, mais j’ai été baptisée à Trois-Pistoles, dans l’une des plus belles églises de la province. Durant mon enfance, j’ai passé tous mes Noëls et mes étés dans le Bas-Saint-Laurent.

Pour moi, cette région, c’est… Un lieu où l’énergie change. Quelque chose dans l’air fait que les liens se resserrent. Lorsque j’y vais avec mes enfants, ils ne se chicanent plus!

J’y reviens toujours pour… Rendre visite à ma grand-mère, avant tout. Je trouve aussi qu’il y a dans les valeurs des gens de la place quelque chose de très «groundé». Ils sont fiers, mais pas conservateurs pour autant. Ça me plaît beaucoup.

Un secret bien gardé du coin La route du littoral basque. C’est comme un petit Compostelle à Trois-Pistoles. On la parcourt en méditant ou en dégustant les fraises des champs qui poussent au bord du chemin. C’est un endroit un peu magique.

Photos: Tourisme Bas-Saint-Laurent (Sculpture Le Cheval Noir, de Michael Bergstaller et bière de la microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles).

À lire aussi: Vacances en famille: 7 bonnes raisons de sortir de la maison