Déco: comment tirer profit du point de mire dans une pièce

Quel est l’élément premier qui capte le regard en entrant dans une pièce, un salon par exemple? Les jouets qui traînent, l’imprimé éclatant du canapé, le foyer ou le téléviseur? L’absence d’élément-vedette est commune à bien des décors. Pourtant, en définir un change tout, selon la designer Maude Coudé, de Renard Flare. Explication en trois questions.

 
Photo: Sian Richards

Pourquoi déterminer un « point focal »?

« C’est un principe en design graphique, en photographie, et en décoration aussi. Il y a danger que le regard se perde dans un espace. Il faut des éléments qui attirent l’attention. Un point focal ajoute du punch, surtout dans les environnements épurés. Il permet à l’œil de se poser, de se reposer. »

Quel élément de la pièce devrait-on mettre en vedette?

« Un foyer. Une vue intéressante. Un élément architectural original. Ce peut aussi être quelque chose qu’on ajoute, comme un papier peint, un plafond peint en vert forêt, une grosse plante ou une mosaïque de cadres. »

Combien de points focaux faut-il prévoir?

« Un, deux ou trois, pas plus, sinon on annule l’impact visuel. Une fois qu’ils sont définis, on les met en valeur en plaçant le mobilier ou l’éclairage en conséquence, par exemple. »

À lire aussi: Une maison parfaite pour la vie de famille

Impossible d'ajouter des commentaires.